Jawad Bendaoud relaxé - 'J'ai envie de faire ma justice moi-même tellement je suis révolté'

Par Foozine, le 15 Février 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Jawad Bendaoud, logeur de deux djihadistes du 13 Novembre, qui encourait 6 ans de prison pour 'recel de malfaiteurs terroristes', est finalement sorti de prison mercredi soir, après sa relaxe prononcée par le tribunal correctionnel de Paris. Une décision qui scandalise de nombreuses familles de victimes.

Patrick Jardin, le père d'une victime du Bataclan trouve ça scandaleux et dénonce : 'Jawad Bendaoud a embobiné tout le monde, et à priori ça a marché. C'est inadmissible. Ma fille est décédée et ses mecs-là sont des complices des terroristes qui ont tué ma fille. À ce titre je trouve que c'est anormal, que c'est un manque de respect pour toutes les victimes. J'ai la haine, j'ai envie de faire ma justice moi-même tellement je suis révolté.'
Jawad Bendaoud relaxé - 'J'ai envie de faire ma justice moi-même tellement je suis révolté'
La maire de Saint-Denis s'est également prononcé en hommage aux centaines de familles pour qui la vie s'est arrêtée. Il dit qu'elles avaient besoin de ce procès, besoin de savoir que les personnes qui ont permis d'héberger les terroristes soient condamnées.
Jawad Bendaoud relaxé - 'J'ai envie de faire ma justice moi-même tellement je suis révolté'
Il y a eu une insuffisance de qualification des faits pour arriver à lui infliger une peine. Ce n'est tout de même pas fini pour Jawad Bendaoud, puisque le parquet a annoncé dans la soirée qu'il comptait faire appel.
Jawad Bendaoud relaxé - 'J'ai envie de faire ma justice moi-même tellement je suis révolté'