Jean Reno victime d’une immense arnaque, il sort de ses gonds et s’exprime

Par le biais d'un communiqué Twitter du journaliste de l'AFP Jean-François Guyot, Jean Reno, hors de lui, dit toute la vérité. L'acteur fait une mise au point concernant une arnaque qui use et abuse de son image en relayant des annonces fallacieuses.

Source : Getty Images

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JEAN RENO (@officiel_jeanreno)

Si vous aimez naviguer en eaux troubles c’est vers les crypto-monnaies qu’il faudra vous diriger. En effet, aujourd’hui, de nombreuses personnes envisagent d’investir leurs économies dans des crypto-monnaies telles que le Bitcoin afin de lutter contre l’inflation croissante qui se propage, surtout après la pandémie. Mais attention ! Les arnaques au bitcoin pullulent ! D’ailleurs, Jean Reno, qui s’illustre actuellement dans la série Qui a tué Sara, se retrouve au coeur d’une très grosse arnaque quant à l’achat de bitcoins et autres crypto-monnaies.

Jean Reno n’est pas la seule victime

Être célèbre n’apporte pas que des avantages. Longue est la liste de personnes célèbres qui alertent les internautes quant aux arnaques existant sur internet. Le 23 juin dernier, la chanteuse Amel Bent s’est insurgée sur son compte Instagram. « Les amis… Juste une mise au point rapidos. Je ne suis pas égérie de marque de produits minceurs quels qu’ils soient. Donc faites attention aux arnaques en ligne. Je n’ai aucun compte perso/privé pour discuter et demander de l’argent contre des cartes fans ou que sais-je ! Faites attention », déclare-t-elle alors en story. Un cas non isolé puisque Laurence Boccolini est revenue plusieurs fois sur le sujet de sociétés malintentionnées utilisant son image pour vanter leurs produits sur internet sans la consulter.

Récemment interviewé par Pascal Nègre sur RFM, Patrick Bruel, a également vu rouge ! Il dénonce alors ce que vit Jean Reno aujourd’hui. À savoir que de nombreux artistes se retrouvent victimes d’usurpation d’identité par des personnes souhaitant parfois soutirer de l’argent à leurs fans. « Il n’y a pas un artiste qui va vous demander de l’argent. Pas un artiste qui va vous demander des avantages pour ceci ou cela. Pardon de faire un quart d’heure un peu long là-dessus, mais c’est important parce que je ne suis pas le seul artiste à en avoir marre. Beaucoup d’artistes se plaignent. C’est tout simplement dégueulasse ! », s’insurge alors Patrick Bruel.

Oui des escrocs abusent des noms et des images des personnes riches et célèbres pour parvenir à leurs fins. Et ce n’est pas parce qu’on est très célèbre qu’on est à l’abri de tomber un jour dans une arnaque bien ficelée !

Jean Reno sort de ses gonds !

Le vendredi 1er juillet, le journaliste de l’AFP Jean-François Guyot relaye un communiqué de Jean Reno sur les réseaux sociaux. Il publie un message qui dénonce une arnaque. En effet, des escrocs abusent du nom et de l’image de la star pour inciter à l’achat de crypto-monnaies.

« Depuis plusieurs mois, sont diffusées sur internet, sur de très nombreux médias, sur les réseaux sociaux et également par mailings à des particuliers, des messages. Messages pour la plupart à la syntaxe et à l’orthographe douteuses, incitant à l’achat de bitcoins et autres cryptomonnaies par versement de fonds auprès de certains prestataires financiers. », indique, en premier lieu, le message publié par le journaliste.

En effet, les messages de ces arnaqueurs prétendent que « l’acteur Jean Reno aurait fait fortune par ce moyen et l’aurait même relayé à la télévision dans le cadre d’émissions auxquelles il aurait participé« .

La mise au point de Jean Reno se poursuit dans le communiqué du journaliste de l’AFP.  « Monsieur Jean Reno souhaite informer le public du caractère totalement mensonger de l’ensemble de ces annonces, (…). De ce que son identité et son image, utilisées par les auteurs de ces annonces sans aucune autorisation de sa part. De ce qu’il ne tient jamais les propos qui lui sont prêtés. Il ne cautionne jamais les activités des entreprises à l’origine de ces annonces. », peut-on lire ensuite.

Comme le communiqué de Jean-François Guyot le précise à juste titre, ce qui est vraiment important, c’est la vigilance. « il appartient à chacun de faire preuve de la plus grande vigilance s’il vient à avoir connaissance de telles annonces ou à en être le destinataire« , écrit-il. Et enfin : « Monsieur Jean Reno décline toute responsabilité dans l’éventualité où le recours aux services promus par ces annonces. Annonces dans lesquelles son image est frauduleusement reproduite et qui lui attribuent des propos mensongers causeraient un préjudice quelconque à leur utilisateur« .

Vous l’aurez compris, Foozine vous suggère trois codes : méfiance, prudence et vigilance !

Accueil / Actualités / Jean Reno victime d’une immense arnaque, il sort de ses gonds et s’exprime