Julia et Nico dénoncent la perception de la beauté en mettant des visages de femmes sous cellophane

Par Foozine, le 25 Février 2019, dans mode
Rejoins Foozine sur FB  

Avec leur imaginaire trash et acide, le duo de photographes Julia SH et Nico Sadler tord le cou aux standards de beauté et milite pour une représentation non sexualisée des femmes au sein de leurs travaux. Basé à Los Angeles et collaborant depuis 2012, le duo s'est fait remarquer avec 'Fresh Meat', une série de photos mettant en scène des visages de femmes déformés sous cellophane, comme si elles étaient un vulgaire produit de consommation, un bout de viande...

'La culture contemporaine vénère une représentation déformée et non durable de la beauté, et c'est cela qui engendre une pression extrême chez les femmes.'explique Julia SH.
Julia et Nico dénoncent la perception de la beauté en mettant des visages de femmes sous cellophane
Julia et Nico dénoncent la perception de la beauté en mettant des visages de femmes sous cellophane
'Nos images sont intentionnellement conçues pour provoquer. C'est vraiment dans un contexte artistique que nous pouvons subvertir les normes et toucher le spectateur' explique Nico Sadler.
Julia et Nico dénoncent la perception de la beauté en mettant des visages de femmes sous cellophane
Julia et Nico dénoncent la perception de la beauté en mettant des visages de femmes sous cellophane
Julia et Nico dénoncent la perception de la beauté en mettant des visages de femmes sous cellophane