La tong-talon : La tendance de l'été 2019 qui va faire fureur

Par Foozine, le 18 Juin 2019, dans mode
Rejoins Foozine sur FB  

Énorme succès au début des années 2000 et considérée comme LA pièce à posséder dans son dressing, la tong à talon fait son grand retour cet été ! Déjà adoptée depuis quelques mois par Kendall Jenner et Kim Kardashian, la tendance est officiellement lancée auprès du grand public.

C'est la marque Reformation qui a ressorti la tong à talon pour nous proposer un modèle beaucoup plus chic, qui suit parfaitement nos tendances mode actuelles. Oserez-vous les porter ?

Plusieurs milliers d’années

En matière de tendance, la tong est un intemporel qui existe depuis plusieurs milliers d’années ! Il faut donc beaucoup de créativité pour la réinventer ! Les premières traces de tongs remontent à 4 500 ans avant J_C. C’est en effet dans l’Egypte antique que cette chaussure d’été a été inventée. Elle permettait aux Egyptiens d’éviter de se brûler les pieds sur le sable. A l’origine, la tong était faite d’une feuille de papyrus en guise de semelle, et d’une bride en cuir. Si les esclaves et les gens du peuple furent les premiers à la porter, elle a rapidement été adoptée par les pharaons, devenant en quelque sorte la sandale nationale. Le succès des tongs a même franchi les frontières pour se retrouver aux pieds de Romaines. Les semelles étaient alors moulées dans de l’or avant d’être portées par les empereurs et les impératrices de Rome. Rapidement, les Indiens et les Perses s’y sont mis, créant les premiers entre-doigts de pieds. Plus sobres, les semelles étaient faites de bois.

Un succès interplanétaire

Ce qui est remarquable avec ces sandales, c’est qu’elles ne sont pas restées cantonnées à une classe sociale. Les plus riches comme les plus pauvres voulaient en porter ! L’ensemble du continent asiatique s’est rapidement approprié cette paire de chaussure. En Inde la semelle était faite de paille ou de bois, alors que les Chinois et les Japonais ont créé une semelle compensée à base de paille de riz. Cette sandale s’appelle la zori et se porte avec des chaussettes à un doigt ! Plus tard, au 20e siècle, la semelle compensée est remplacée par des talons en vois. Portées par la noblesse, ces sandales prennent le nom de geta. Il faut d’ailleurs noter que le nom tong n’est pas égyptien. Ce sont les Américains qui l’on nommée ainsi lors de la guerre du Vietnam. Le terme Thong signifie en effet lanière en vietnamien. Comme tout le monde le sait, la tong a également remporté un franc succès au Brésil. Tout le monde en porte depuis des années sur les plages de Copacabana. On pourrait même croire qu’elles ont été inventées là-bas en même temps la marque Havaïanas !