La vengeance de Pluton qui sera un jour la seule planète habitable

Par Julie.D, le 09 Octobre 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Alors que Pluton n’est plus considérée comme une planète, elle pourrait être un jour le seul astre de notre système solaire en mesure de nous accueillir. C’est un astronaute britannique, Caleb Scharf, qui vient de dévoiler cette thèse, en expliquant qu’un jour le Soleil serait tellement gros qu’il aura carbonisé plusieurs planètes dont la Terre.

Pluton, future seule planète habitable

Pluton, seule planète habitable

Pluton tient ainsi sa vengeance, en ayant désormais le statut de dernière planète habitable de notre système solaire. Certains scientifiques militent même pour lui rendre son statut de planète ! Aujourd’hui faite de glace, Pluton pourrait bien se réchauffer à mesure que le Soleil grossit, pour atteindre une température idéale de 27°. La Terre aura un jour épuisé l’hydrogène qui compose 75 % de sa masse à cause du Soleil, et ne sera plus habitable en raison des températures insoutenables qu’il y fera. D’autres espaces comme Europe et Titan atteindront une température comprise entre 400° et 500° !

La planète Terre carbonisée

Lorsqu’il n’y aura plus d’hydrogène sur Terre, à cause du Soleil qui se sera devenu une géante rouge, l’hélium qu’il y a sur notre planète entrera en combustion, carbonisant au passage Mars et Vénus. Autant dire qu’il ne fera pas bon être dans le coin ! Mais rassurez-vous, nous ne serons plus là pour voir ça. Cette théorie a été présentée le 28 septembre dernier dans Scientific American, un magazine de vulgarisation scientifique. La neuvième planète de notre système solaire y est le centre d’attention. Caleb Scharf n’est autre que le directeur du centre d’astrobiologie multidisciplinaire de l’université Columbia aux États-Unis.

Un article signé Julie.D

Issue d’une formation en journalisme et en communication, je me passionne avant tout pour les mots. Mes domaines de prédilection ? Le design, la gastronomie, la musique, et le bien-être au naturel.