Laeticia Hallyday écrasée par les dettes, au plus mal, sa situation ne serait « pas reluisante » du tout

Visiblement, les dettes de Johnny pèsent lourd sur Laeticia qui peine à les payer. D’ailleurs, sa situation actuelle ne serait pas « reluisante ».

Source : Getty Images

Comme le temps passe vite. Cela fait 5 ans maintenant que Johnny Hallyday nous a quittés. Souvenez-vous, le 5 décembre 1997, Jean-Philippe Smet de son vrai nom est décédé des suites d’un cancer du poumon dans sa jolie demeure située à Marnes-la-Coquette : la villa Savannah. Il avait 74 ans.

En s’en allant pour toujours, le rockeur avait laissé derrière lui des millions de fans endeuillés, mais aussi des proches qui se sont malheureusement déchirés. En effet, depuis ce drame qui a bouleversé la France entière, les relations entre la veuve du Taulier et ses deux aînés – David Hallyday et Laura Smet – se sont dissoutes à cause de son testament.

Par médias interposés, ils se sont fait la guerre à coup de reproches et beaucoup ont pris la défense de David et Laura au grand dam de Laeticia. Cette dernière est peinte comme la méchante marâtre qui s’est accaparé toute la fortune de son défunt mari. Pourtant, en devenant l’unique héritière de Johnny, la jolie blonde vit un calvaire. Lors d’une interview, Jean-Claude Camus, l’une des rares personnes qui la soutient, a pris sa défense en dévoilant sa situation actuelle.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday)

Un cadeau empoisonné

Durant les funérailles et l’inhumation de Johnny Hallyday, rien ne laissait présager un conflit entre Laetitia et ses deux aînés étant donné qu’ils ont été photographiés côte à côte, pleurant la mort de la légende qui, de son vivant, était un mari et un père formidable, et ce, malgré ses défauts.

Tout commence à la lecture de son testament dans lequel il désigne sa femme comme étant la seule héritière. Un choix que Laura et David n’avaient pas accepté, soupçonnant la veuve de leur père de l’avoir manipulé. Petite entre parenthèses, en France, contrairement aux États-Unis où habitaient Johnny, Laeticia et leurs deux filles la plupart de l’année, la loi interdit de déshériter son enfant. Par conséquent, ils ont emmené l’affaire en justice afin d’obtenir leur part du gâteau.

Seulement voilà, après deux ans de litige médiatique et la découverte d’un hic – les millions de dettes de Johnny- les deux clans ont trouvé un accord. Pour information, les dettes en question s’élèvent à 32 millions d’euros et si David et Laura avaient été choisis comme héritiers, en bonne et due forme, ils auraient dû payer la moitié ; ce qui explique sans doute pourquoi ils ont laissé tomber l’affaire. Vous l’avez compris, c’est donc à Laeticia que revient la lourde charge de rembourser la totalité des dettes de son regretté époux ; ce qui lui complique la vie. Il faut dire que l’héritage de l’Idole des jeunes est un véritable cadeau empoisonné pour l’ancien mannequin.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday)

« Il y a eu une injustice… »

Depuis la mort de Johnny, Laeticia est souvent la cible de critiques venant de ses fans. Ces derniers accusent notamment la maman de Jade et Joy de mener la belle vie, alors que la réalité est tout autre si l’on en croit les propos de Jean-Claude Camus lors d’une interview accordée à Ciné Télé Révue. Questionné sur les attaques subies par son amie, l’ancien producteur du Taulier avait répondu qu’ « il y a eu une injustice ».

D’après lui, le public était mal informé. Il affirme que David et Laura n’ont pas été déshérités puisqu’ils ont « touché beaucoup avant » et que Johnny voulait tout simplement assurer l’avenir de ses deux filles qui ne sont pas majeures. Ensuite, avant de conclure que « la situation de Laeticia et des deux petites n’est pas reluisante », il a ajouté que c’est seulement la mère de famille, dorénavant en couple avec Jalil Lespert, qui se retrouve avec le fardeau de la dette fiscale.

Ils ne sont pas reconnaissants

Concernant David et Laura, Jean-Claude Camus estime qu’ils ont manqué de reconnaissance envers leur ancienne belle-mère, puisqu’elle leur a toujours tendu la main. Il a notamment rappelé que le fils unique de Sylvie Vartan a habité chez son père et Laeticia après sa rupture avec Estelle Lefébure, la maman de ses deux filles, Ilona et Emma Smet.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Claude Camus (@jccamus1000)

Quant à Laura Smet, lorsqu’elle avait des gros problèmes, la veuve de son illustre père venait souvent la voir à l’hôpital. Souvenez-vous, il y a quelques années, l’actrice avait défrayé les chroniques à cause de ses frasques sous l’emprise de l’alcool et des stupéfiants. Par conséquent, ses parents ont dû l’interner à l’hôpital psychiatrique Sainte-Anne.

Bref, espérons que Laeticia puisse régler les avoirs de Johnny. Pour rappel, à contre-cœur, elle a déjà mis en vente la villa de Pacific Palissades et celle de Marnes-la-Coquette, vestige des derniers instants du Taulier sur terre. À noter que tous les bénéfices iront directement dans les caisses du Fisc.

Accueil / Actualités / Laeticia Hallyday écrasée par les dettes, au plus mal, sa situation ne serait « pas reluisante » du tout