L'ancien djihadiste français Gilles Le Guen désormais libre après 6 ans de prison

Par Foozine, le 11 Avril 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Gilles Le Guen, ancienne figure française d'Al Quaida au Maghreb islamique, condamné en mai 2015 à huit ans de prison, a été libéré sous contrôle judiciaire après avoir passé six ans sous les verrous.

Aujourd'hui domicilié dans la Manche, l'ancien capitaine de première classe doit pointer une fois par jour au commissariat.

Repéré dès 2012 par les services de renseignement sur une photo de membres armés d'Aqmi, Gilles Le Guen avait ensuite refait parler de lui dans une vidéo. Une kalachnikov à la main, 'Abdel Jelil' comme il était surnommé, avait rendu hommage à Oussama Ben Laden et avait également mis en garde le président François Hollande, Barack Obama et l'ONU contre une intervention militaire au Mali, alors que le pays était sur le point de tomber aux mains d'organisations terroristes islamistes.

Présenté comme 'un paumé qui devient terroriste', il avait toujours juré aux enquêteurs ne pas avoir de sang sur les mains. Mais ce père de huit enfants, converti à l'Islam dès les années 80, n'avait pas convaincu les juges, qui avaient suivi les réquisitions du parquet en le condamnant à huit ans de détention.