Landes - Pour limiter la vitesse, il installe un faux radar devant chez lui

Par Foozine, le 27 Juin 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Philippe Glorieux en a marre des excès de vitesse devant chez lui. Sa propriété, destinée à la location saisonnière est en bordure de route communale, juste après le panneau d'entrée d'Azur sur la route qui relie Soustons à Moliets-et-Mâa, qui est limitée à 50km/h, mais les véhicules arrivent à une vitesse de 80km/h. 

Face au refus des gendarmes et de la mairie de construire un ralentisseur sur sa route, il a décidé d'installer un radar fictif tourelle au niveau de son portail, afin de faire ralentir les automobilistes.

Son radar fait maison est plutôt ressemblant, il l'a fait avec un tube de PVC, des miroirs, de vieilles ampoules et du scotch jaune et noir. Le faux radar ne flashe pas mais les miroirs renvoient la lumière des phares, ce qui rend son épouvantail à excès de vitesse plutôt visible et donc efficace.
Landes - Pour limiter la vitesse, il installe un faux radar devant chez lui
Depuis son installation, Philippe Glorieux indique en effet avoir entendu 'des coups de freins assez sérieux'. Mais son initiative ne semble pas ravir tout le monde, car son nouveau radar a déjà été verbalisé avec des tags sur les miroirs et une tentative de vol.
Landes - Pour limiter la vitesse, il installe un faux radar devant chez lui
Aucune loi n'interdit l'installation d'un radar fictif sur une propriété privée, mais la responsabilité pénale de son propriétaire peut être engagée en cas d'accident provoqué par celui-ci. L'Etat peut par contre demander le retrait de ce radar s'il prête à confusion avec les vrais. En cas de refus de le retirer, le particulier peut recevoir une amende.
Landes - Pour limiter la vitesse, il installe un faux radar devant chez lui