Laury Thilleman : « comme une junky » : ses révélations sur son addiction, sa cure pour en sortir

« J’étais comme une junky » : Laury Thilleman évoque cette addiction qui lui a gâché la vie et la solution pour son sevrage.

Laury Thilleman comme une junky ses révélations sur son addiction, sa cure pour en sortir

Laury Thilleman, née le  à Brest, est une reine de beauté et animatrice de télévision française. Elle a été élue Miss Bretagne 2010, puis Miss France 2011 et la première Miss Bretagne à avoir été élue depuis quarante-neuf ans.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laury Thilleman (@laurythilleman)

Dans sa chronique pour le magazine ELLE, Laury Thilleman a révélé une solution qu’elle a adoptée afin de lutter contre une véritable addiction qui finissait par lui pourrir son quotidien.

Laury Thilleman est sur tous les fronts

Laury Thilleman est partout à la fois ! En effet, depuis qu’elle a transmis son écharpe de Miss France à Delphine Wespiser, elle n’a jamais autant travaillé. De surcroit,

multiplie les activités dans différents secteurs. C’est une véritable femme d’affaires. À la tête de plusieurs établissements culinaires, qu’elle gère avec son ancien compagne Juan Arbelaez, elle possède aussi sa marque de vêtements (Parisienne et Alors). Elle apparaît souvent sur France Télévisions en tant qu’animatrice. Et ce n’est pas tout !

Elle est aussi l’auteure d’un livre traitant de la méthode de bien-être « Au TOP – Tonic Organic Positive ». Méthode qu’elle a développée dans plusieurs best-sellers aux éditions First. Au programme : challenges forme, food, green et positive attitude sans prise la tête !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laury Thilleman (@laurythilleman)

Dans son podcast « Comment tu fais ? », elle se met à nu pour parler de ses failles, sa vulnérabilité tout en apprenant à déculpabiliser avec bienveillance. Plus d’un million d’abonnés l’y suivent d’abord grâce à son « smile » communicatif.

Le mercredi 1er décembre 2021, ELLE lance Laury Thilleman by ELLE, un nouveau rendez-vous bonne humeur !

Dans ce magazine, Laury a sa propre rubrique. Elle y livre ses coups de cœur, ses coups de mou, ses fous rires, ses astuces, et en fait profiter les lectrices ? Chaque semaine, Laury Thilleman propose des articles qui offre à coup sûr un coup de boost afin que son sourire communicatif s’empare des lecteurs.

C’est d’ailleurs dans sa chronique parue sur Elle.fr, que la Miss France se confie, ce jeudi 7 juillet. Elle dévoile avoir eu une addiction qui lui a complètement gâché la vie.

Comme une junky en manque !

Avec autant de responsabilités et un emploi du temps aussi chargé, Laury Thilleman est toujours connectée. En effet, elle utilise énormément, comme des milliards de personnes dans le monde, son smartphone. Peut-être même trop. Dans sa chronique pour le magazine ELLE, Laury Thilleman a évoqué son rapport avec son smartphone, voire les écrans de manière plus générale.

Elle a cogité et mis en application une solution radicale.

« Il y a quelques étés, j’ai donc commencé à tester des régimes sans smartphone, voire même sans écran du tout ! À chaque trip dans mon van, sur un bateau avec mes potes, en voyage… j’éteignais tous mes écrans pendant plusieurs jours« , commence-t-elle.

Cette nouvelle habitude estivale n’a pas été évidente à mettre en application. « Je vous avoue que les premières heures, j’ai été victime du fameux FOMO (Fear of Missing Out) soit en français ‘la peur de rater quelque chose’. Un appel important, une info, une soirée… J’étais comme une junky en manque de digital ! Il me fallait ma dose d’adrénaline connectée. Que mon pouce scroll et que mes yeux prennent leur shoot de lumière bleue !« , raconte l’ancienne Miss France. »

« Mon régime digital détox m’a fait un bien terriblement fou !!!! Je pouvais attendre dans une file sans écouter mes messages, je pouvais me lever le matin sans regarder mes mails, pire (ou mieux) je pouvais ne PLUS AVOIR DE BATTERIE. Incroyable non ? Je me sentais LIBRE. Et beaucoup plus DISPONIBLE. Pour moi, mais aussi pour les autres.« , a-t-elle écrit.

Laury Thilleman ne regrette pas d’avoir insisté et de se forcer à vivre ces périodes de détox numériques. « Sans téléphone, je profite bien mieux de mes vacances, je suis beaucoup moins stressée et je me prouve aussi que la vie sans réseau et bien… c’est tout simplement possible !« , confie-t-elle.

Laury Thilleman peut aujourd’hui profiter à 100% de ses vacances et surtout elle est beaucoup moins victime de stress. Elle défie donc ses lecteurs de faire comme elle. Défi accepté ?

Crédit photo : Getty

Accueil / Actualités / Laury Thilleman : « comme une junky » : ses révélations sur son addiction, sa cure pour en sortir