Le 'café Joyeux' à Paris emploie une vingtaine de serveurs autistes et trisomiques

Par Foozine, le 22 Mars 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Un nouveau commerce de restauration ouvre ses portes cette semaine à Paris dans le 2ème arrondissement, avec une certaine particularité : l'équipe en salle et en cuisine est composée de personnes autistes et trisomiques ! Le café Joyeux a été fondé par l'entrepreneur breton Yann Bucaille Lanrezac qui souhaite faire changer le regard de la société sur les personnes handicapées, et prouver qu'ils peuvent travailler comme tout le monde !

En plein coeur de Paris, dans ce café tous les produits sont faits maison et cuisinés sur place.
Le 'café Joyeux' à Paris emploie une vingtaine de serveurs autistes et trisomiques
Mais il se distingue des autres, puisque il emploie une vingtaine d'employés qui souffrent de troubles mentaux et cognitifs, notamment de trisomie ou d'autisme.
Le 'café Joyeux' à Paris emploie une vingtaine de serveurs autistes et trisomiques
L'objectif du créateur est de redonner confiance et dignité aux personnes handicapées, et faire changer le regard de la société sur le handicap.
Le 'café Joyeux' à Paris emploie une vingtaine de serveurs autistes et trisomiques
Yann Bucaille Lanrezac a eu cette idée quand il s'est retrouvé embêté face à un jeune autiste lui demandant un emploi. Et a trouvé la solution pour proposer un travail en milieu ordinaire à des personnes handicapées.
Le 'café Joyeux' à Paris emploie une vingtaine de serveurs autistes et trisomiques
90% des handicapés mentaux sont actuellement sans emploi. Yann lance son premier café Joyeux fin 2017 à Rennes avant d'importer le concept à Paris.
Le 'café Joyeux' à Paris emploie une vingtaine de serveurs autistes et trisomiques