Le chêne planté en avril 2018 symbolisant l'amitié Trump-Macron est mort

Par Foozine, le 11 Juin 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

À l'occasion de sa visite d'Etat à Washington en avril 2018, le président français avait offert le jeune chêne à son homologue américain. Entre deux accolades, les chefs d'Etats, avaient jeté une poignée de terre sur les racines de l'arbuste, sous le regard de leurs épouses et des caméras.

L'arbre n'a pas survécu à la quarantaine phytosanitaire imposée après sa plantation par les douanes. Afin d'éviter la propagation de maladies ou d'espèces invasives, les autorités américaines imposent en effet une période de quarantaine pour toutes les plantes, graines et terres importées.

La jeune pousse venait d'une forêt du nord de la France où périrent plus de 2000 marines américains pendant la Grande Guerre.

Les Américains lors de la Grande Guerre

Lors de la Première Guerre Mondiale, les Américains sont en effet entrés en guerre le 6 avril 1917 en soutien de la France, du Royaume-Uni, de la Russie et de leurs alliés. Une décision suite au torpillage de plusieurs navires commerciaux par les Allemands. En 1918, les Américains envoient plusieurs hommes en Europe. Lorsque l’armistice a été signé, plus de deux millions de soldats venus des Etats-Unis se trouvaient en Europe ! Une intervention qui a sans doute permis de gagner la guerre. La France et ses alliés étaient en effet ruinés et manquaient d’hommes. Plusieurs Américains ont néanmoins péri au cours de la Grande Guerre, comme ces 2 000 hommes tombés dans cette forêt du nord de la France.

Un arbre noble et symbolique

Le chêne a été choisi car il provenait de cette forêt, mais également car il symbolise et la puissance et la pérennité. C’est un arbre grand et majestueux, considéré comme le roi de nos forêts. Il met cependant beaucoup de temps à se développer, et est sensible à de nombreuses maladies. Certains parasites, comme l’oomycète peut tuer un arbre en quelques semaines seulement. Le chêne est également victime de la galle des glands, de l’oïdium ou encore des pucerons. Il doit aussi être planté à une période bien précise et dans des conditions particulières. A croire que la nouvelle demeure de ce jeune chêne, et la mise en quarantaine, ne lui ont pas convenu !