Le conseil Européen ordonne à la France de 'suspendre l'usage du LBD'

Par Foozine, le 26 Février 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Le commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Dunja Mijatovic, a estimé ce mardi que le nombre et la gravité des blessures causées par les Lanceurs de balles de défense (LBD) durant les manifestations des Gilets Jaunes imposent que la France en suspende immédiatement son utilisation.

'Les blessures occasionnées par des tirs de LBD révèlent un usage disproportionné de la force, ainsi que l'inadaptation de ce type d'arme au contexte d'opérations de maintien de l'ordre' a écrit la commissaire dans un mémorandum. Dans l'attente d'une révision de la doctrine d'emploi des armes de force intermédiaire, les autorités françaises devraient 'suspendre l'usage du LBD dans le cadre des opérations de maintien de l'ordre' a déclaré la commissaire, Dunja Mijatovic.

LBD

12 122 tirs de LBD, 1428 tirs de grenades lacrymogènes instantanées et 4 942 tirs de grenades de dés-encerclement ont été recensés en date du 4 février, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

Dunja Mijatovic invite également 'les autorités françaises à mieux respecter les droits de l'Homme' dans le cadre du mouvement et évoque également la loi 'anti-casseurs' adoptée en première lecture par l'Assemblée nationale et le Sénat en février.