Le mari de Diam’s est sublime, la preuve en photos…

Loin des feux de la rampe. Depuis la fin de sa carrière de rap en 2012, Diam's signe son grand retour avec la projection de son documentaire Salam au Festival de Cannes, ce jeudi 26 mai 2022. Dans l'ombre, la rappeuse partage sa vie avec Faouzi Tarkhani.

Source : Getty Images

Diam’s, qui fête ses 41 ans ce dimanche 25 juillet, et a décidé de construire sa vie de famille à l’abri des projecteurs, fait son grand retour. Après un premier mariage au cours duquel elle a donné naissance à une fille prénommée Maryam au printemps 2012. En 2015, l’artiste, connue de toute une génération, épouse Faouzi Tarkhani, un rappeur et auteur-compositeur d’origine franco-tunisienne. Mais qui est-il ?

 

 

Qui est Diam’s ?

C’est l’histoire bien connue d’une gamine de banlieue parisienne qui découvre que les mots du rap reflètent les tourments qui l’habitent.

Mélanie Marie Georgiades, dite Diam’s, naît le  à Nicosie, capitale de Chypre. Sa mère est française et son père chypriote grec. Après la séparation de ses parents, à l’âge de 3 ans, elle arrive en France avec sa mère., Elle passe son enfance à Paris, puis dans le département de l’Essonne, à Brunoy, jusqu’à l’âge de treize ans.

 


Plus tard, elle emménage à Massy puis à Orsay dans le quartier de Mondétour où elle passe la majeure partie de son adolescence. Enfant unique, elle découvre le rap avec l’album The Chronic (1992) de Dr. Dre et le premier titre du groupe NTM, Je rap (1990). Elle choisit son pseudonyme de Diam’s en 1995, choix qu’elle explique ainsi ; « Je tombe sur la définition du mot diamant et j’apprends qu’un diamant ne peut être brisé que par un autre diamant et qu’il n’est fait que d’éléments naturels »

À 15 ans, elle tente de mettre fin à ses jours, puis chasse ses nuages noirs ! En effet, en 999 Diam’s sort son premier album, Premier mandat. Dix ans plus tard, elle arrête tout.

La rappeuse victime d’une grave dépression

Diagnostiquée bipolaire, Diam’s alterne séjours en hôpital psychiatrique et carrière d’artiste. En 2008, pour cause de dépression, Diam’s prend une année sabbatique. Elle revient un an plus tard avec un single, Enfants du désert, tiré de son nouvel album S.O.S, inspiré par un voyage humanitaire de la chanteuse en Afrique. Au mois d’octobre de la même année, elle fait beaucoup parler alors que Paris Match publie des clichés d’elle sortant d’une mosquée de Gennevilliers, et portant un voile islamique. « Ma décision de porter le voile est le fruit d’une réflexion personnelle, intime et mûrie, le fruit de mes lectures et de mes convictions. Jamais personne de mon entourage ne m’a dicté telle ou telle conduite à suivre. Absolument personne » confie-t-elle alors.

Fin 2009, elle épouse son compagnon Aziz et une petite Myriam naîtra de cette union. En 2015, elle se remarie avec l’ex-rappeur franco-tunisien Faouzi Tarkhani, non-voyant, et donne naissance à un garçon prénommé Abraham;

Diam’s : qui est son mari Faouzi Tarkhani, un rappeur et auteur-compositeur d’origine franco-tunisienne. Le rappeur non voyant à la suite d’un accident est né en 1975 à Sarcelles, dans le Val d’Oise. Sa passion pour la littérature le conduira au rap. En 1999, pic.twitter.com/ircAk9eSmv

Qui est le mec mortel de Diam’s ?

Faouzi Tarkhani est né en 1975 à Sarcelles, dans le Val-d’Oise. Non voyant à la suite d’un accident lorsqu’il avait 11 ans, il vit dans le Grand-Ensemble de Sarcelles depuis sa naissance. Il y épouse Sara en 2006, avec qui il aura trois enfants : une fille en 2007 et deux garçons nés en 2008 et 2010. Soit dit en passant, l’ex femme de Faouzi raconte en mai 2018 dans les colonnes de Closer « Diam’s m’a pris mon mari »; Sara entame a une procédure de divorce en Tunisie à l’époque. Elle refuse également de « divorcer en France par consentement mutuel » pour que le père de sa progéniture « puisse épouser civilement » Diam’s. La première femme de Faouzi, alors que son mari et sa nouvelle compagne étaient des « manipulateurs ». Après cette histoire qui a provoqué de vives réactions, Diam’s et Faouzi s’installent Arabie Saoudite pour commencer une nouvelle vie.

En 2016, Faouzi Tarkhani publie aux éditions Don Quichotte un livre Mal vu, témoignage d’un salafiste qui condamne le terrorisme. Il parle de sa foi et de la religion, et ce livre le propulse sur le devant de la scène. « J’avais été un athée convaincu. Un antireligieux qui avait cassé du curé et du rabbin pour faire de l’esprit, et qui longtemps avait doucement ri des musulmans avec un dédain d’aristocrate pour la populace. Je savais donc que ma pratique d’un Islam authentique plairait au Dieu unique » confie-t-il.

Les deux artistes étaient faits pour se rencontrer.

Accueil / Actualités / Le mari de Diam’s est sublime, la preuve en photos…