Le ministère de l'Agriculture américain ferme enfin son 'abattoir à chatons'

Par Foozine, le 03 Avril 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Le ministère de l'Agriculture américain a annoncé ce mardi 2 avril avoir mis fin à l'utilisation de chats et de chatons par son Service de recherche agricole à Beltsville, en banlieue de Washington. Pendant 36 ans, plus de 3000 chatons et chats ont vécu dans un seul but : servir d'hôtes au parasite de la toxoplasmose, avant d'être euthanasiés, incinérés et oubliés.

Depuis 1982, des scientifiques ont fait manger à des chats et chatons de la viande potentiellement contaminée par des parasites de la toxoplasmose, en guise de test sanitaire. Ces parasites ne peuvent produire des ovocytes que dans les chats. Les chercheurs collectaient ensuite les selles pour confirmer la présence de toxoplasmose dans la viande ingérée. Au bout de trois semaines, ils euthanasiaient et incinéraient les chats pourtant devenus immunisés et en bonne santé.

Après une première enquête du White Coat Waste Project l'an dernier, des élus du Congrès avaient déposé des projets de loi pour mettre fin au programme. Sous la pression, la ministère a annoncé que 'l'utilisation de chats dans tout protocole des laboratoires du service de recherche agricole avait pris fin et ne serait pas relancée'. Les 14 chats restants seront adoptés par des fonctionnaires du département, qui souligne que ces expériences ont toutefois on été utiles pour réduire de moitié le taux de personnes attrapant le parasite, dangereux pour les femmes enceintes et parfois mortel.