Le neveu de Brigitte Macron se dit menacé par les gilets jaunes

Par Foozine, le 05 Décembre 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Propriétaire de la chocolaterie Jean-Alexandre Trogneux à Amiens, patron de quarante salariés et de huit boutiques en France, le neveu de Brigitte Macron dénonce insultes et menaces de la part de gilets jaunes dans sa boutique. 'On crache sur la vitrine des magasins. On raconte aux salariés qu'ils ont un salaud de patron. Des vendeuses arrivent en pleurs dans mon bureau. Pire, on a menacé de faire brûler la chocolaterie sur les réseaux sociaux. La personne a été placée en garde à vue. J'ai peur de l'acte d'un déséquilibré' raconte t-il. 

Pour lutter contre ce climat d'insécurité, il a fait installer des caméras et embauché des videurs.
Le neveu de Brigitte Macron se dit menacé par les gilets jaunes
'Les réseaux sociaux sont malheureusement devenus un défouloir. Pour l'instant, ce ne sont que des mots, mais ça peut engendrer un jour un passage à l'acte... Je le répète, mais je ne suis pas responsable des actions et des actes du président. Tout comme mes vendeuses qui n'ont pas à subir les insultes de personnes qui entrent dans la boutique. Insulter et saccager est contre-productif. Il y a d'autres façon de lutter et de faire connaître sa colère.' poursuit-il.
Le neveu de Brigitte Macron se dit menacé par les gilets jaunes