ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0) CCBot/2.0 (https://commoncrawl.org/faq/)

Le projet photographique 'Soyeuse' met en valeur le poil féminin

 30  |   Publié le 18 Mai 2020 par Foozine

Amandine Petit-Martin, autrice et illustratrice féministe et Enthéa, étudiante à l’École nationale supérieure d’art de Dijon, se sont emparées du tabou de la pilosité féminine pour créer une expo itinérante 'Soyeuses', qui met en valeur les femmes et leurs poils.
Ainsi, à travers leur compte Instagram 'Soyeuses', elles font poser devant l'objectif certaines de leurs abonnées fières de leur pilosité. Le but étant que ces clichés parcourent la France afin de sensibiliser ses visiteurs/visiteuses. Pour cela, les deux femmes ont créé une campagne Ulule et sur les 500 euros attendus, le projet a récolté 1 575 euros.

Le projet photographique 'Soyeuse' met en valeur le poil féminin

'En fait, le souci fondamental pour moi et la manière dont la société encourage en permanence un regard sexualisé et dominant sur le corps des femmes. Et comme le poil traite par la force des choses du passage de l'enfance à l'âge adulte, il est terrain privilégié sur lequel repenser notre rapport au genre et notre rapport au corps des autres.' confie Enthéa.

Publicité

Le projet photographique 'Soyeuse' met en valeur le poil féminin

Le projet photographique 'Soyeuse' met en valeur le poil féminin

'Le poil représente non seulement l'animalité, la sexualité, mais aussi la virilité et la puissance. Beaucoup de choses qu'on interdit aux femmes. Être une femme et afficher son poil dans l'espace public, c'est revendiquer (de façon symbolique) tous ces droits et ça choque. ' explique Amandie Petit-Martin.

Le projet photographique 'Soyeuse' met en valeur le poil féminin

Le projet photographique 'Soyeuse' met en valeur le poil féminin

'Le poil est encore très mal vu. Si on parle de poils sur internet, on reçoit des insultes, des menaces et de la violence. On ne peut pas faire ce que l'on veut de notre corps en tant que femmes. On nous convainc depuis notre jeunesse avec des images qu'une femme, c’est sans poils, ou qu'ils sont facteurs de laideur. On veut rééduquer les hommes comme les femmes à avoir des poils. On est tous dans le même bateau, on a besoin de réintroduire des images qui nous font accepter nos corps comme ils sont. Le choix de se raser et de s'épiler vient après, parce qu’on a envie et non pas par pression sociale.' souligne Enthéa.

Le projet photographique 'Soyeuse' met en valeur le poil féminin

Le projet photographique 'Soyeuse' met en valeur le poil féminin

Avez-vous aimé cet article ?

© 2012/2020 - foozine.com - CGU

Loader Foozine