Le réchauffement climatique va faire de la bière un produit de luxe

Par Foozine, le 16 Octobre 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Ce n'est certes pas l'aspect le plus grave du changement climatique, mais la production d'orge devrait être fortement affectée par la recrudescence des sécheresses, ce qui touchera néanmoins une grande partie de la planète. La boisson alcoolisée la plus populaire du monde deviendra donc plus rare et plus coûteuse. 

Des biologistes ont calculé qu'une bouteille de 50cl de bière pourrait coûter jusqu'à 3,50€ dans les pays les plus touchés par le réchauffement climatique.

Ces augmentations de prix varient selon la structure du marché de l'orge et l'exposition des différents pays aux sécheresses et aux vagues de chaleur provoquées par le réchauffement climatique.

L'Irlande est ainsi le plus touché (4€18 les 50cl), devant l'Italie(3€90) et le Canada(3€76), trois pays qui dépendent très largement des importations d'orge pour leur production locale.
Le réchauffement climatique va faire de la bière un produit de luxe
Dans un monde où le climat promet aussi de réduire la productivité et la valeur nutritionnelle du blé, du maïs ou encore du riz, l'orge pourrait en outre être consacrée prioritairement à des usages alimentaires.

'Les pays pauvres, l'Inde, l'Afrique...devront s'interroger sur leur sécurité alimentaire. Les populations des pays développés souffriront moins parce qu'elles ont un pouvoir d'achat plus élevé, mais leurs consommations de luxe devront êtres revues (bière, vin, chocolat...)'
Le réchauffement climatique va faire de la bière un produit de luxe