Les 5 nouvelles tendances culinaires de l’année 2018

Par Julie.D, le 18 Mars 2018, dans food
Rejoins Foozine sur FB  

Depuis ce début d’année, plusieurs tendances culinaires semblent émerger. Saines et gourmandes, nous avons hâtes de toutes les goûter ! Petit tour d’horizon de ces nouvelles gourmandises.

Aujourd’hui, nous faisons plus attention que jamais à ce qui se trouve dans nos assiettes. Ce que l’on mange se doit d’être à la fois gouteux, sain, équilibré, respectueux de l’environnement, mais aussi beau à regarder ! Tout un défi pour les grands chefs et les cuisiniers en herbe ! Mais lorsque l’on regarde les nouvelles tendances culinaires, il n’y a définitivement pas lieu de s’inquiéter.

Les raw cakes

Après la tendance du sans gluten, voici celle des raw cakes. Il s’agit de desserts crus vegan, ne contenant ni œufs, ni lait, ni même farine de blé. Huile de coco, graines de lin et oléagineux remplacent les ingrédients habituels. Ces alternatives green, sans produits d’origine animale, remportent un franc succès auprès des gourmands !

raw cake

Les ramen

Après la folie des sushis débarque celle des ramen. Cette spécialité originaire de Chine est également associée à la gastronomie japonaise. Ce plat traditionnel est composé d’un bouillon et de nouilles fraîches, et il est accompagné de viandes, de poissons, de crustacés, ou d’œufs confits. Plusieurs restaurants français en ont aujourd’hui fait leur spécialité.

ramen

Les fleurs

Il ne s’agit pas de les utiliser pour décorer, mais bien de les intégrer à une recette pour leur saveur particulière. Certaines fleurs apportent une vraie valeur gustative ajoutée à certains plats. Lavande, rose, et Hibiscus sont fortes en goût et affirment l’identité de chaque recette. D’autres fleurs, comme le géranium, peuvent aussi être utilisée en huile ou en vinaigre. En plus de leur parfum singulier, les fleurs colorent nos plats.

fleurs

Les Buddha Bowl

Derrière ce plat tendance se cachent de nombreuses recettes. Le concept du Buddha Bowl repose en effet sur un repas complet et équilibré, réuni dans un seul et même bol. Le secret repose sur l’association d’une portion de céréale, d’une légumineuse, de légumes cuits ou crus, et de noix ou de graines. Il est également possible d’y introduire de la viande ou du poisson. Pour être réussi, le Buddha Bowl doit être visuel et coloré. A vous de jouer ! A surveiller de près, la tendance des pokebowl. Un plat complet qui concurrence les sushis. Composé de riz, de poissons ou de viandes crus et marinés, mais aussi d’avocats et de graines, il s’impose doucement mais sûrement !

buddha bowl

Les algues

Si nous avons l’habitude de consommer les feuilles d’algue nori qui entourent les makis, nous les connaissons moins en salade ou en assaisonnement. Elles sont pourtant conviées dans les cuisines des plus grands chefs pour leur petit goût iodé si particulier. En plus d’un large éventail de saveurs, les algues ont des bienfaits nutritionnels. Kombu, wakame, salicorne, iziki, dulse, ou encore laitue de mer, entrent par la grande porte dans l’univers de la gastronomie. L’agar-agar est quant à elle utilisée en tant que gélifiant dans nos pâtisseries.

algues.jpg

Un article signé Julie.D

Issue d’une formation en journalisme et en communication, je me passionne avant tout pour les mots. Mes domaines de prédilection ? Le design, la gastronomie, la musique, et le bien-être au naturel.