Les docteurs lui refusent une réduction mammaire malgré 100 consultations en 10 ans

Par Foozine, le 20 Juin 2018, dans insolite
Rejoins Foozine sur FB  

Jenna Todd âgée de 27 ans, souffre de maux de dos depuis des années à cause de sa forte poitrine d'une taille 32GG (en équivalence Française, ça ferait du 85K), mais les médecins lui ont juste donné des analgésiques et lui ont dit de perdre du poids pour perdre des seins. Après avoir eu plus de 100 rendez-vous en 10 ans pour une réduction mammaire, elle a développé des troubles de l'alimentation, en prenant des laxatifs pour essayer d'éviter de prendre du poids.

Les seins de Jenna, qui ont une taille de 32GG, lui causent des douleurs dorsales insupportables, mais elle affirme avoir été plusieurs fois refusée par le NHS (la 'sécu' en Angleterre) pour une chirurgie de réduction mammaire.
Les docteurs lui refusent une réduction mammaire malgré 100 consultations en 10 ans
Après avoir eu plus de 100 consultations au cour des 10 dernières années, elle a été rejetée deux fois pour la chirurgie. Les médecins lui disaient que sa poitrine allait diminuer si elle perdait du poids.
Les docteurs lui refusent une réduction mammaire malgré 100 consultations en 10 ans
Mais elle a ensuite développé un trouble de l'alimentation après que les médecins lui ont dit qu'elle avait une dysmorphie corporelle et ont suggéré que son problème de dos était dans sa tête !
Les docteurs lui refusent une réduction mammaire malgré 100 consultations en 10 ans
'J'ai eu une grosse poitrine depuis que je suis jeune. J'ai beaucoup été intimidée à l'école et je me sentais très déprimée à cause de ça. Les commentaires étaient blessants.'
Les docteurs lui refusent une réduction mammaire malgré 100 consultations en 10 ans
Quand ses problèmes de dos ont commencé à 16 ans, elle est allée voir son médecin généraliste avec sa mère pour essayer d'obtenir une réduction.
Les docteurs lui refusent une réduction mammaire malgré 100 consultations en 10 ans
La réduction mammaire est seulement effectuée dans des circonstances spécifiques et sous des directives strictes, ce qui ne comprend pas le mal de dos, car la 'réduction mammaire n'est pas un traitement primaire utile pour le sein, le dos, le cou ou l'épaule'
Les docteurs lui refusent une réduction mammaire malgré 100 consultations en 10 ans
Les docteurs lui refusent une réduction mammaire malgré 100 consultations en 10 ans