Les hommes barbus seraient plus violents, plus voleurs, et auraient pleins d'autres défauts selon une étude

Par Foozine, le 22 Mars 2018, dans mode
Rejoins Foozine sur FB  

76% des femmes fantasment sur les hommes poilus car elles considèrent ça comme un atout de séduction majeur et disent que la barbe rime avec 'viril et sexy'. Mais outre le fait que cela attire les femmes, les barbus s'avèrent être plus criminels que les autres hommes. En effet, une étude affirme qu'ils seraient plus violents, plus voleurs et auraient bien d'autres défauts encore !

C'est doux, viril et super à la mode, oui mais ça pue, c'est sale et ça gratte ! Et dans la vie quotidienne, trop de poils tue le poil, et cela peut engendrer plusieurs problèmes chez les hommes barbus.
Les hommes barbus seraient plus violents, plus voleurs, et auraient pleins d'autres défauts selon une étude
Plus susceptible d'être un dangereux criminel :
Laissez-vous pousser la barbe si vous souhaitez avoir le même avenir que Charles Manson, Henri Désiré Landru, Oussama Ben Laden... Les plus grands meurtriers de l'Histoire ont très souvent une grosse barbe bien fournie !

Certes, la prison joue beaucoup, mais selon une étude, les barbus ont plus de comportements violents que les autres !

45% des bagarreurs chez les poilus contre 29% chez les rasés. 40% de voleurs barbus, et seulement 17% de voleurs imberbes !
Il va falloir se rendre à l'évidence...
Les hommes barbus seraient plus violents, plus voleurs, et auraient pleins d'autres défauts selon une étude
Beaucoup plus de mal à percer dans le milieu professionnel :
Parmi les 20 personnes les plus riches du monde, il n'y a aucun barbu ! Et en ce qui concerne les patrons faisant les plus gros chiffres, la barbe n'est pas absente, mais rarissime !
Il semblerait donc que d'opter pour le rasage permet d'évoluer dans la carrière, et d'attirer la réussite. Alors... à vos rasoirs !
Les hommes barbus seraient plus violents, plus voleurs, et auraient pleins d'autres défauts selon une étude
Les barbus ne sont pas les hommes du futur :
Christian Bromberger, un professeur et auteur d'ethnologie, assure que la barbe est un phénomène de mode, et qu'il est plus probable que nous nous dirigions vers une société où le poil n'aura pas sa place ! La masculinité à venir est imberbe.
Les hommes barbus seraient plus violents, plus voleurs, et auraient pleins d'autres défauts selon une étude
Pas besoin de barbe pour faire mâle :
Pourquoi cacher cette jolie mâchoire carrée ou vos traits fins ? Si vous n'avez pas de bec de lièvre ou de difformité faciale, il y a aucune raison de se laisser pousser la barbe !
Les hommes barbus seraient plus violents, plus voleurs, et auraient pleins d'autres défauts selon une étude
Par contre, il y a des avantages à en avoir une. Pas que des inconvénients !
Par exemple, les barbus ont plus de chance de plaire. Les femmes seraient bien plus attirées par les grosses barbes.
49% des barbus déclarent se sentir plus sexy avec que sans, donc si ça ne marche pas avec les femmes, vous vous plairez au moins à vous-même.
Les hommes barbus seraient plus violents, plus voleurs, et auraient pleins d'autres défauts selon une étude
Les barbus gagnent du temps :
Un homme passe en moyenne 145 jours de sa vie à se raser. Alors si vous avez autre chose à faire que de perdre votre temps, laissez pousser votre barbe, même si celle-ci aura quand même besoin de 52 jours pour l'entretenir...
Les hommes barbus seraient plus violents, plus voleurs, et auraient pleins d'autres défauts selon une étude
Les barbus ont une espérance de vie plus longue :
La barbe agit comme une véritable barrière physique du froid, ou filtre aux allergènes... En plus de ralentir les signes de l'âge en rajeunissant le visage, la pilosité réduirait les risques de cancer de la peau, en empêchant l'exposition et en freinant les rayons UV jusqu'à 95%.
Elle permet d'éviter les rhumes, les maladies chroniques, l'asthme ou les allergies.
Les hommes barbus seraient plus violents, plus voleurs, et auraient pleins d'autres défauts selon une étude
Les barbus stimulent l'économie française :
Et oui, car le nombre de barbiers a explosé de 78% au cours de ces deux dernières années ! Continuez donc d'entretenir cette profession qui se retrouverait bien dépourvue sans les barbus, et ces fabricants de tondeuses et autres distributeurs de cosmétiques, de soins 100% pilosité masculine..
Les hommes barbus seraient plus violents, plus voleurs, et auraient pleins d'autres défauts selon une étude