Les nouvelles caméras pourraient verbaliser les véhicules.. Polluants !

Par Foozine, le 24 Juillet 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Des radars d'un nouveau genre ont fait leur apparition dans les rues de Paris. Ils ne sont pas là pour flasher les excès de vitesse des automobilistes, mais pour traquer les gaz toxiques à la sortie des pots d'échappement, afin de faire respecter les zones d'interdiction de circulation aux véhicules les plus polluants. Si le véhicule n'a pas le droit d'être là, une amende de 68 euros sera envoyée au propriétaire.

Collées sur le pare-brise, les vignettes anti-pollution Crit'Air définissent un niveau de pollution du véhicule, du moins au plus polluant. Dans certains quartiers, désignés comme des zones à faibles émissions, la circulation des voitures les plus polluantes est restreinte.
Les nouvelles caméras pourraient verbaliser les véhicules.. Polluants !
À Paris, les automobilistes possédant une vignette 5 sont ainsi exclus du centre-ville en semaine, de 8 heures à 20 heures, sous peine de devoir payer une amende de 68 euros. Mais face à la densité du trafic, les forces de l'ordre peinent à faire respecter cette interdiction. C'est pourquoi un contrôle automatisé va être mis en place par l'Etat.
Les nouvelles caméras pourraient verbaliser les véhicules.. Polluants !
Des caméras situées à l'entrée des ZFE (zones à faibles émissions) devraient scanner les vignettes, et envoyer directement une contravention au domicile de l'automobiliste en cas de non-respect de la règle. La mairie de Paris aimerait pouvoir appliquer ce système dès 2019. Cette initiative devrait être imitée en 2020 par les plus grandes villes françaises.
Les nouvelles caméras pourraient verbaliser les véhicules.. Polluants !