Les réserves de sang au plus bas depuis 8 ans, l'EFS lance un appel à la mobilisation générale

Par Foozine, le 06 Juin 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

L'établissement français du sang lance un appel à la mobilisation générale alors que les réserves de sang sont au plus bas en France depuis huit ans.

'Après les nombreux jours fériés du mois de mai et à la veille de la Journée mondiale des donneurs de sang (le 14 juin), les réserves de sang sont basses et la situation est très fragile' a indiqué l'EFS.

Il faut 10 000 dons de sang par jour pour faire face aux situations d'urgence telles que les hémorragies ou pour assurer le traitement de patients atteints d'une maladie du sang ou d'un cancer. Or, cette pénurie s'explique par l'arrivée des jours fériés et du beau temps...

Ainsi, à l'occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang du 14 juin, l'EFS lance l'opération #PrenezLeRelais. Près de 7000 collectes seront ainsi organisées dans toute la France entre le 11 juin et le 13 juillet. Mais le niveau des réserves est bien trop bas pour attendre le 11 juin alors c'est dès aujourd'hui qu'il faut aller donner son sang !

Donner son sang pour sauver des vies

Il faut savoir que donner son sang revient à sauver des vies. Tous les ans plus d’un million de personnes sont sauvées grâce à une transfusion sanguine. Aujourd’hui, il n’existe aucun produit fabriqué par l’Homme capable de remplacer le sang naturel. Pour pouvoir subvenir aux besoins en sang, il faut qu’il y ait chaque jour 800 dons. Une transfusion sanguine est pratiquée dans différentes situations. Elle peut être nécessaire aux malades du cancer, du sida, ou de la leucémie, aux grands brûlés, aux hémophiles, aux victimes d’accidents de la route, lors de chirurgies invasives ou d’accouchements difficiles, ou encore lors de catastrophes humaines ou naturelles.

Se renseigner sur les contre indications

Il faut cependant savoir qu’il existe quelques contre indications lorsque l’on souhaite donner son sang. Si l’on revient de voyage, un délai de un à quatre mois doit être respecté selon les destinations. Parmi les autres contre indications on retrouve les maladies cardiaques, les insuffisances respiratoires, le diabète traité par insuline, ou encore les maladies graves et chroniques. Depuis le printemps 2016, les homosexuels ont également le droit de donner leur sang. Une mesure avait en effet été prise en 1983 au début de l’épidémie du Sida. A l’époque, on connaissait mal cette nouvelle maladie. A note que lorsque l’on souhaite donner son sang, il est conseillé de ne pas venir à jeun !

Pour trouver un point de collecte, les donneurs doivent se rendre sur le site du don du sang. Il faut être éligible, avoir entre 18 et 70 ans, peser plus de 50 kilos, ne pas souffrir de manque de fer ou d'anémie, ne pas être enceinte ou avoir accouché depuis plus de six mois, ne pas avoir eu de fièvre ou une infection dans les deux dernières semaines précédant le don, ne pas avoir subi de soin dentaire dans les dernières 24 heures...