ACTU CULTURE INSOLITE MODE VOYAGE FOOD LIFESTYLE SPORT Mentions légales (0)

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Par Foozine

Alors que le monde connaît une recrudescence des cas de coronavirus après l'assouplissement des restrictions et la réouverture des lieux à risque dans certains pays, il est évident que les masques faciaux fassent toujours partie de notre quotidien. Et à ce stade, nous avons intérêt à savoir quels masques nous protègent réellement et lesquels ne font qu'aggraver les choses.

Ainsi, une équipe de scientifiques de l'université Duke, en Caroline du Nord, a testé 14 masques de différents styles, allant du masque en coton au bandana. Pour cela, ils ont employé une méthode de mesure optique utilisant une caméra et un pointeur laser pour éclairer les particules émises par une personnes lorsqu'elle porte chacun des masques ci-dessous.

Les chercheurs de l'université de Duke ont testé ces 14 styles différents de masques pour voir s'ils sont vraiment efficaces

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les masques chirurgicaux à trois couches ont bien réussi à stopper la propagation du coronavirus

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les masques N95 à valve ne compromettent pas la protection de l'utilisateur, mais peuvent diminuer la protection des personnes qui l'entourent

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les masques tricotés sont les moins performants pour arrêter les gouttelettes

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les masques en polypropylène sont arrivés en troisième position pour la protection contre le virus

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Le masque Maxima AT à une couche ne se distingue pas des autres masques

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les masques en coton que l'on peut fabriquer à la maison se sont également révélés efficaces pour stopper la propagation du virus

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les perdants. Les 'polaires' ou 'cache-cou' ont obtenu les pires résultats car le matériau décompose les grosses gouttelettes en plus petites qui se répandent plus facilement dans l'air.

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les bandanas n'offrent pas une grande protection non plus

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Le vainqueur. Les masques non-valvés N95 utilisés par les professionnels de la santé se sont avérés les meilleurs pour arrêter la transmission des gouttelettes respiratoires

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

En conclusion, les masques N95 sans valve sont les plus performants et les 'polaires' les moins efficaces pour la protection contre le virus.

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Ce schéma montre comment le faisceau laser et la feuille de lumière fonctionnent pour capturer les gouttelettes respiratoires.

L'équipe de scientifiques a utilisé une boîte noire, un laser et une caméra pour mesurer les gouttelettes respiratoires et l'efficacité des masques à les retenir. Un algorithme informatique simple a ensuite compté la quantité de gouttelettes avec chaque masque.

Les scientifiques testent la fiabilité de 14 masques, l'un d'eux augmenterait le risque d'être infecté

Avez-vous aimé cet article ?

© 2012/2021 - foozine.com - CGU

Loader Foozine