Les vegans ont plus de risque d'avoir un AVC selon cette étude

Par Foozine, le 09 Septembre 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Moins de cholestérol, moins de diabète, un indice de masse corporelle plus sain... De nombreuses études mettent an avant les bénéfices pour la santé de suivre un régime végétarien ou simplement flexitarien, où la viande et le poisson sont rares. Mais une nouvelle étude anglaise est venue souligner que les végétaliens et végétariens ont 20% de risques supplémentaires de faire un accident vasculaire cérébral.

Les dossiers de 48 000 personnes ont été étudiés sur une période de 18 ans par des chercheurs de l'Université d'Oxford. Ces personnes n'avaient aucun antécédent d'AVC ou de maladie cardiaque. Parmi eux, se trouvaient des pescatariens (mangeurs de poisson mais non de viande : 7506 personnes), des végétariens et végétaliens (16 254 personnes) et des omnivores (mangeurs de viande et de poisson : 24 428 personnes). Evidemment, leur condition physique, tabagisme et leur activité physique ont été pris en compte.

vegans avc

Les personnes avec des régimes à base de végétaux et pescatariens ont vu leurs risques de développer une maladie cardiaque baisser respectivement de 22% et 13%. Par contre, les AVC étaient de 20% plus élevés chez ces types de régimes par rapport aux omnivores. Cela pourrait s'expliquer par un manque de vitamine B12 et c'est d'ailleurs pourquoi il est vivement recommandé aux personnes véganes, voire aux personnes végétariennes, de se supplémenter en B12.

Concrètement, cela signifie qu'il y aurait, sur une période de 10 ans, 10 cas de maladie coronarienne de moins chez les végétariens que chez les mangeurs de viande pour 1 000 habitants, et trois cas d'AVC en plus.