Lidl : Tony, 54 ans, reçoit une amende salée pour s’être rendu 2 fois dans le même magasin

Alors qu’il venait seulement pour faire ses courses, Tony reçoit une grosse amende. L’homme de 54 ans a juré de ne plus retourner chez Lidl.

Source : Lidl

Une amende se reçoit généralement lorsqu’on a fait quelque chose de mal. À moins que vous n’ayez pas de chance. C’est le cas de cet habitant d’une ville écossaise, Tony. L’habitué de Lidl s’est rendu deux fois dans le même magasin dans un intervalle de quelques heures. À sa grande surprise, il reçoit une amende de 107 euros en monnaie locale ! L’homme ne s’est pas laissé faire. Découvrez toute l’histoire.

C’était un habitué du magasin

Cette histoire s’est déroulée à Greenock, en Écosse. Elle met en scène Tony Reif, 54 ans, victime d’un gros malentendu chez Lidl. Suite à cela, le quinquagénaire reçoit une amende à 3 chiffres en euros en provenance du groupe de magasins.

Ce qu’il faut d’abord savoir, c’est que l’Écossais était un habitué de la marque. Si bien qu’une fois par semaine, il y faisait ses courses. Pour cause, il y a un magasin sous le nom de l’enseigne près de chez lui. Alors que lors de ses visites il n’y avait rien d’anormal, un jour, il tombe sur une surprise en ouvrant sa boîte aux lettres.

Et la surprise n’a pas été bonne. En effet, quelques jours après avoir fait ses courses, Tony voit dans sa boîte aux lettres un mystérieux courrier. En l’ouvrant, il constate avec stupéfaction qu’il s’agissait d’une amende de 90 Livres sterling à son nom. Le motif : l’Écossait aurait stationné devant un magasin Lidl toute la journée.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Perpignan (@bonsplans.66)

D’après le monsieur, la réalité est tout autre. Alors oui, il avoue avoir stationné devant le magasin. D’après ses dires, cela n’a pas duré toute une journée. En revanche, il confirme être passé par deux fois dans le magasin le même jour. Sa première visite a été à 9 heures, puis il est reparti, avant de revenir vers 13h 30 à cause d’un oubli.

Tony Reif lance une poursuite

Tony aurait-il menti ? Quoi qu’il en soit, les caméras confirment la version de la marque allemande. Cela n’a pas non plus empêché Tony Reif de lancer une procédure de poursuite contre Lidl. Pour ce faire, il tape à la porte de ParkingEye. Pour information, c’est la société qui gère quotidiennement ce parking. Une initiative qui s’est soldée par un échec, car la société est restée muette.

Dégoûté, Tony s’est finalement tourné vers le personnel de Lidl. Il a alors raconté sa version et l’injustice dont il est victime. Les employés de la succursale ne l’entendaient pas de cette oreille. Ils n’ont pas réagi. Son dernier recours a été de contacter la presse et c’est le journal Mirror. C’est seulement là que l’ancien client de Lidl a été écouté.

« Je ne m’attendais pas à ce qu’ils règlent tout. Mais le responsable à qui j’ai parlé ne voulait tout simplement pas m’aider. Je dépense environ 300 livres par mois dans leur magasin et ils m’ont rayé de la carte comme si je n’étais rien ! J’ai les reçus de mes deux visites et ils ne semblent pas s’en soucier », a-t-il confié au média.

En tout cas, sa décision a déjà été prise, et il ne le cache pas :

« Je ne ferai plus jamais mes courses chez Lidl. »

Lidl lui a finalement répondu

Comme l’affaire a été rendue publique, Lidl n’a pas eu d’autre choix que de réagir. C’est à travers d’un porte-parole que la marque décide de s’exprimer pour la première fois depuis la plainte de Tony Reif.

« Nos systèmes de gestion des parkings sont en place pour aider à assurer la disponibilité des places de stationnement pour nos clients. Et, c’est donc décevant lorsque nous apprenons qu’un client authentique a reçu un avis de frais de stationnement », regrette le porte-parole en question.

La marque souligne que Tony peut recontacter la société ParkingEye pour poursuivre sa procédure qui a déjà été amorcée.

« Les frais peuvent être examinés, et si nécessaire, peuvent être annulés aussi rapidement que possible », précise le porte-parole.

Le fait est que ParkingEye lui a déjà claqué la porte au nez auparavant. Cette annonce pourrait-elle changer la donne ? Tout est possible. En tout cas, Tony peut toujours faire appel aux forces de l’ordre si son dossier n’est toujours pas pris au sérieux. Ils sont à même de traiter ce genre de cas, même si la politique de la gestion des parkings diffère selon le magasin.

Accueil / Actualités / Lidl : Tony, 54 ans, reçoit une amende salée pour s’être rendu 2 fois dans le même magasin