Liste des principaux composés néfastes à éviter dans les cosmétiques

Par Julie.D, le 12 Juin 2018, dans mode
Rejoins Foozine sur FB  

Il est aujourd’hui bien difficile de trouver une crème hydratante, alors que le choix n’a jamais été aussi vaste. En cause ? Les nombreux composés indésirables qui les composent. Voici une liste non exhaustive des principales substances incriminées.

Irritants, allergènes, substances cancérigènes ou perturbateurs endocriniens, les ingrédients néfastes sont nombreux dans les produits cosmétiques, de beauté et d’hygiène. Bien qu’ils aient tous un niveau de risque différent, il est préférable de s’en passer. Cependant, il est parfois bien difficile de s’y retrouver. Pour vous aider à faire le tri dans vos placards, voici une liste des principaux composés à éviter.

Composés nocifs à éviter

Les allergènes

Ils sont regroupés dans une liste qui en contient 26 au total.

Les sels d’Aluminium

Ils ont la particularité de pénétrer dans l’organisme par la peau. Ils se retrouvent dans les déodorants, mais aussi dans de nombreux cosmétiques. Leur effet neurotoxique a été prouvé, de même que leur incidence sur le développement de certains cancers du sein, du psoriasis, de défaillances rénales, ou encore de la maladie d’Alzheimer. Il n’est pas non plus prouvé que la pierre d’Alun, composée de sulfates d’aluminium, soit moins nocive.

Le BHA et le BHT

Ces substances sont utilisées comme antioxydants ou conservateurs. Il s’agit de perturbateurs endocriniens, susceptibles d’être cancérigènes pour les organes reproducteurs.

Les Silicones et Quats

s’ils ne sont pas réellement nocifs pour l’organisme, ils étouffent la peau et les cheveux. Ils s’avèrent également extrêmement nocifs pour l’environnement. Ces molécules mettent en effet plusieurs centaines d’années à se dégrader.

Composés nocifs à éviter

Les Phtalates, PVC et PET

il s’agit d’un dérivé du naphtalène ou de la naphtaline, c’est-à-dire de l’antimites. Un produit fait à base d’hydrocarbure et de goudron, qui agit comme un perturbateur endocrinien sur l’organisme humain et représente un risque pour la fertilité.

Les Parabènes : ce sont des substances antibactériennes et antifongiques qui servent de conservateurs. Ils agissent également comme des perturbateurs endocriniens.

Les huiles minérales

Utilisées pour lubrifier les moteurs, elles servent aussi dans les cosmétiques. Très polluantes, plusieurs d’entre elles seraient également la cause de certains cancers.

Les filtres UV et la Résorcine

Si on les trouve principalement dans les crèmes solaires, ces substances sont également présentes dans de nombreux produits capillaires, vernis à ongles, et dans certaines crèmes hydratantes. Particulièrement polluants, ces composés sont également allergisants, perturbent le fonctionnement de la thyroïde, et se révèlent parfois cancérigènes.

Les Ether de Glycol

Utilisés dans de nombreux domaines, comme l’agriculture et le bâtiment, les éthers de glycol provoquent des allergies et sont soupçonnés d’être également des perturbateurs endocriniens pouvant causer l’infertilité.

Le Triclosan Il s’agit d’un antifongique et d’un antibactérien, qui contribue à la résistance bactérienne et aux antibiotiques. Il semblerait également qu’il perturbe le fonctionnement de la thyroïde, et soit à l’origine de certains cancers.

Les Sulfates

Particulièrement polluants, ils se révèlent également irritants pour la peau et les cheveux. Ils servent d’agents moussants dans les produits cosmétiques et d’hygiène.

Les Alkylphenols

Des produits émulsifiants sont également très polluants, et représentent un risque pour la santé. Ils agiraient comme des perturbateurs endocriniens, et provoqueraient certains cancers du sein.

Composés nocifs à éviter

Il est préférable de privilégier les produits bio, même s’ils ne sont pas non plus dénués de composés indésirables. Vous pouvez néanmoins télécharger des tableaux qui listent l’ensemble des produits à éviter, et les noms sous lesquels ils apparaissent. Ne reste plus qu’à éplucher avec patience la liste des ingrédients de chaque produit cosmétique ! Certaines applications mobiles s’avèrent néanmoins très utiles !

Un article signé Julie.D

Issue d’une formation en journalisme et en communication, je me passionne avant tout pour les mots. Mes domaines de prédilection ? Le design, la gastronomie, la musique, et le bien-être au naturel.