Lutter naturellement contre les allergies printanières

Par Julie.D, le 27 Avril 2018, dans lifestyle
Rejoins Foozine sur FB  

Qu’il est agréable de profiter du printemps, synonyme d’apéros en terrasse, de soleil, de hausse des températures, et d’allergies saisonnières... Voici quelques astuces naturelles pour lutter contre ce désagrément qui accompagne toujours la belle saison.

Les allergies saisonnières touchent de plus en plus de personnes, surtout lorsque le printemps fait son apparition. La nature se réveille et la floraison s’accompagne toujours d’une belle envolée de pollens qui viennent nous chatouiller les narines. Yeux gonflés, du mal à respirer, et des plaques rouges sur le corps, ce n’est certainement pas la meilleure façon de fêter l’arrivée de l’été. Pas de panique, il existe des solutions naturelles pour y faire face ! Cependant, n’oubliez pas d’aller consulter votre médecin. Les allergies peuvent en effet avoir de graves conséquences.

Allergies saisonnieres

Pulvériser de l’eau de mer

Le lavage de nez à l’eau de mer est un remède incontournable et très efficace lorsque l’on souffre d’allergies. A utiliser matin et soir pour un effet décuplé. L’eau de mer élimine les particules accumulées sur les muqueuses, limitant ainsi les crises d’éternuements. Elle permet également de restaurer l’activité physiologique nasale comme la filtration, le drainage et l’immunité. Certaines solutions sont enrichies en manganèse, afin de protéger et d’apaiser les nez sensibles.

Laver le nez - Allergies saisonnieres

Se laver les cheveux

Tout au long de la journée, de nombreuses particules allergènes s’accumulent dans nos cheveux, et un simple brossage ne permet pas de s’en débarrasser. La meilleure solution reste alors de se laver les cheveux, ou au moins de les rincer à l’eau douce. Cela évite de ramener des pollens dans le lit et sur l’oreiller, au risque de passer une nuit difficile.

Laver cheveux - Allergies saisonnieres

Aérer la maison

Contrairement aux idées reçues, l’air de la maison est encore plus pollué que l’air extérieur. En période d’allergies printanières, il ne faut pas perdre la bonne habitude d’aérer son domicile par peur de faire entrer des pollens. Pour bien respirer, renouveler l’air est essentiel. Vous pouvez néanmoins utiliser un purificateur d’air et y installer un filtre anti-particules.

Aerer - Allergies saisonnieres

Manger de l’ail, de l’oignon et des agrumes

Certains aliments, riches en antihistaminiques naturels, ont la capacité d’aider à combattre les allergies printanières. Il serait donc dommage de s’en priver, d’autant plus qu’ils agrémentent à merveille les salades fraiches d’été. Parmi eux se trouve l’ail, l’oignon ou encore les agrumes. Le miel aide également l’organisme à s’adapter aux allergènes présents dans l’environnement. Le piment, la moutarde et le gingembre peuvent eux aussi soulager les symptômes liés à une allergie.

Ail oignon agrumes - Allergies saisonnieres

Recourir aux huiles essentielles

Certaines huiles essentielles sont reconnues pour leurs propriétés antiallergiques. C’est par exemple le cas de l’Estragon et de la Camomille romaine. Elles s’utilisent en massage, en diffusion, ou encore par voie orale. Vous pouvez aussi diluer 15 gouttes de l’une d’entre elles dans un bain chaud. L’idéal étant d’alterner ces huiles essentielles dans leur utilisation. N’oubliez pas de réaliser un test cutané pour vérifier que vous ne soyez pas allergique à l’une de ces huiles. Pour cela, dépose une goutte sur l’intérieur du poignet avant de frictionner et de laisser poser. Si des rougeurs apparaissent, vous êtes probablement allergique.

Huiles essentielles - Allergies saisonnieres

Un article signé Julie.D

Issue d’une formation en journalisme et en communication, je me passionne avant tout pour les mots. Mes domaines de prédilection ? Le design, la gastronomie, la musique, et le bien-être au naturel.