Maggy Biskupski, présidente des 'Policiers en colère', s'est suicidée avec son arme de service

Par Foozine, le 13 Novembre 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Maggy Biskupski, la Présidente de l'association 'Mobilisation des policiers en colère ' s'est suicidée ce lundi soir avec son arme de service à son domicile de Carrières-sous-Poissy dans les Yvelines. Elle était âgée de 36 ans et employée à la brigade anti-criminalité des Yvelines.

L'association avait vu le jour en octobre 2016 après l'attaque de Viry-Châtillon au cours de laquelle des policiers dans leurs véhicules avaient été surpris par 19 assaillants, cagoulés et gantés, qui leur avaient jeté des cocktails Molotov.

Deux agents avaient été gravement brûlés et deux autres plus légèrement.
Maggy Biskupski, présidente des 'Policiers en colère', s'est suicidée avec son arme de service
Maggy Biskupski avait été convoquée avec trois autres policiers en 2017 par l'Inspection générale de la police nationale pour des 'manquements' au devoir de réserve.

'On nous reproche d'avoir parlé dans les médias sans autorisation et d'avoir porté atteinte à l'image de la police nationale' a t-elle expliqué.
Maggy Biskupski, présidente des 'Policiers en colère', s'est suicidée avec son arme de service