Michel Cymes explique pourquoi le bol de céréales de tous les matins pourrait être dangereux !

Petit-déjeuner : Michel Cymes nous met en garde contre un produit que l'on adore tous, le traditionnel bol de céréales.

Source : Pixabay

Dans les rayons des supermarchés, l’offre de céréales pour petit déjeuner est énorme. Seuls certains de ces produits sont cependant de simples dérivés de céréales. La majorité sont transformés et enrichis d’autres ingrédients qui en font un aliment tout sauf « naturel ». Le principal risque de ces produits est qu’ils sont riches en sucre ou autres édulcorants. C’est bien connu, en matière d’alimentation, il existe des « faux amis » voire des idées reçues. C’est d’ailleurs le cas d’un produit star du petit-déjeuner : le traditionnel bol de céréales. Michel Cymes nous alerte et nous explique les dangers.

Michel Cymes met en garde contre la transformation

Les traditionnelles tartines de pain, les yaourts ou encore les fruits sont des incontournables du petit-déjeuner. Parmi les produits vedettes à consommer le matin, les céréales ont également la part belle.

Complètes, fourrées au chocolat, aromatisées, bio…Il existe un très grand nombre de céréales, mais toutes ne se valent pas quant à la qualité nutritionnelle. Et pour cause ! En effet,  les traditionnelles céréales du matin sont des produits transformés. Et « plus c’est transformé, moins c’est bon pour la santé », rappelle Michel Cymes sur RTL.

Qu’appelle-ton des céréales « transformées » ? Pour qu’elles deviennent croustillantes, elles sont notamment « chauffées et soufflées », précise Michel Cymes. « Je vous passe les détails mais tout cela provoque de l’hyperglycémie, ce qui conduit le pancréas à fabriquer de l’insuline et se termine par un coup de barre quelques heures après. En résumé, vous croyez ingurgiter des sucres lents mais en réalité, vous faites monter votre index glycémique au plafond », ajoute-t-il.

Une étude menée en 2017 par la CLCV (Consommation, logement et cadre de vie), une association nationale de défense des consommateurs et usagers, dévoilait d’ailleurs bien des choses.

Par exemple, l’étude rapporte que les céréales pour enfants contiennent trop de sucre. En effet, elles contiennent environ 28 grammes pour 100 grammes de produit. Après avoir analysé 105 produits différents, ceux-ci ont été classés en cinq catégories (A, B, C, D, E), des céréales les moins sucrées au plus sucrées. Résultat : pas moins de 63 % des céréales se trouvent dans la catégorie C et 28 % dans la catégorie D.

Pourquoi prendre un petit-déjeuner à index glycémique bas ?

C’est le repas le plus important de la journée et, pour cette raison, il doit être pris correctement, en contribuant à une alimentation saine afin d’éviter l’apparition de certaines maladies. Surtout si vous souffrez de diabète, un petit-déjeuner à faible indice glycémique est essentiel pour garder les valeurs sous contrôle. Vous devez organiser votre journée alimentaire en commençant par un petit-déjeuner qui comprend tous les principaux nutriments tels que les protéines, les glucides, les fibres, les minéraux, les vitamines et les bonnes graisses. Mais attention à ne pas abuser, notamment avec les glucides et les sucres, en optant si possible pour ceux à index glycémique bas. Mieux vaut privilégier les complexes de glucides pour un petit-déjeuner à index glycémique bas à libération lente. On les retrouve dans le pain complet au levain, les flocons d’avoine crus, les biscuits complets secs sans sucre ou les flocons de céréales crus sans sucre.

« D’ailleurs, savez-vous pourquoi les céréales sont si croustillantes ? » questionne Michel Cymes. « C’est parce qu’on fait en sorte qu’elles soient aérées. Et si elles sont aérées, c’est parce qu’on les a préalablement chauffées et soufflées. On procède par « cuisson-extrusion ». Autrement dit, on déstructure la matrice des céréales. Je vous passe les détails mais tout cela provoque de l’hyperglycémie. Ce qui conduit le pancréas à fabriquer de l’insuline et se termine par un coup de barre quelques heures après. En résumé, vous croyez ingurgiter des sucres lents, mais en réalité vous faites quand même monter votre index glycémique au plafond », ajoute-t-il.

Comment bien choisir ses céréales ?

Pour prendre soin de sa santé, il est conseillé de se référer au Nutri-Score. Il permet d’informer le consommateur quant à la qualité nutritionnelle des produits. Le Nutri-score permet ainsi d’accéder à des informations de bases telles que la déclaration nutritionnelle ou la liste des ingrédients. Ceci aide à faire un choix éclairé.

Il est calculé en prenant en compte la teneur des aliments en fibres, en protéines, en acides gras saturés ou encore en sucres. Cependant, il « ne tient pas compte du degré de transformation », précise Michel Cymes.

Michel Cymes conseille donc de consommer des céréales complètes et « de se tourner un peu plus vers les flocons d’avoine ou les mueslis à base de flocons de céréales. Autre chose : si, sur l’emballage, l’on indique ‘sans sucre ajouté’, ça ne fera pas de mal. Le sucre rapide du matin, allez plutôt le chercher dans les fruits frais ».

Accueil / Actualités / Michel Cymes explique pourquoi le bol de céréales de tous les matins pourrait être dangereux !