Mondial 2019 - Dix millions de téléspectateurs pour les Bleues sur TF1

Par Foozine, le 08 Juin 2019, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Le match d'ouverture du Mondial 2019 féminin entre les Bleues et la Corée du Sud (victoire 4-0 pour les Françaises) a rassemblé près de dix millions de téléspectateurs sur TF1 ce samedi soir ! TF1 a souligné qu'il s'agissait d'un 'record historique pour un match de football féminin', qui n'avait jamais encore bénéficié d'une telle exposition médiatique en France avant cette Coupe du monde organisée dans l'Hexagone.

9,8 millions de personnes ont regardé le match en clair, donnant à TF1 une part d'audience considérable de 44,3%. La chaîne a également fourni d'autres données : la rencontre a marché auprès de toutes les grandes catégories de téléspectateurs, avec 51% chez les personnes de 25 à 49 ans, 47% chez les 'femmes de moins de 50 ans responsables des achats', mais aussi 57% chez les hommes de moins de 50 ans et 65% chez les enfants de 4 à 14 ans.

On retrouvera tous les matchs de l'équipe de France, ainsi que la finale en direct de Lyon sur TF1 et TMC, autre chaîne gratuite du groupe TF1, diffusera au total une vingtaine de grandes affiches.

Les inégalités dans le sport

Historiquement et culturellement, le sport est une activité masculine. Cependant, les choses ont beaucoup changé et le sport est depuis bien longtemps pratiqué par les hommes et les femmes. Si dans notre société le principe d’égalité entre les hommes et les femmes est bien accepté, il n’est pas réellement bien appliqué dans tous les domaines. Pour avoir une idée, dans le rugby il y a plus de 95 % de garçons licenciés, contre environ 3 % de filles. Idem dans le football. Le judo compte quant à lui environ 75 % de garçons contre 25 % de filles. Dans d’autres domaines sportifs, la tendance s’inverse. La danse comporte 93 % de filles et 7 % de garçons. En gymnastique c’est un peu moins de 80 % de filles pour 20 % de garçons. Entre 12 ans et 20 ans, plus de garçons pratiquent une activité sportive en dehors des cours d’EPS. Heureusement, plus de la moitié des Françaises font du sport à l’âge adulte.