Nutella - lntermarché accusé de vendre à perte par la répression des fraudes

Par Foozine, le 23 Février 2018, dans food
Rejoins Foozine sur FB  

Suite aux émeutes face aux promotions sur la célèbre pâte à tartiner, la répression des fraudes accuse Intermarché de revendre à perte le Nutella, ce qui est passible d'une amende maximum de 375 000 euros pour une personne morale. 

Une enquête avait été ouverte suite aux promotions sur le Nutella, des couches Pampers, du café Carte Noire et de l'eau pétillante Perrier.
Nutella - lntermarché accusé de vendre à perte par la répression des fraudes
Face à ses promotions extravagantes, Intermarché est accusé d'avoir effectué de la revente à perte, notamment sur le Nutella qui était à -70% !
Nutella - lntermarché accusé de vendre à perte par la répression des fraudes
Cela relèvera d'une infraction pénale, et la chaîne de magasin pourrait encourir d'une amende maximum de 375 000 euros. Il appartient à la justice de donner les suites nécessaires.
Nutella - lntermarché accusé de vendre à perte par la répression des fraudes