Jean-Jacques Goldman : sa carrière a explosé grâce à cette femme

Jean-Jacques Goldman a pu percer grâce à une femme en particulier. Un récit raconté dans un podcast retraçant le parcours de l’artiste.

Jean-Jacques Goldman : sa carrière a explosé grâce à cette femme – Source : Getty Images

Jean-Jacques Goldman n’est plus sous le feu des projecteurs, mais il est resté actif dans le domaine musical. Il y a quelques mois, celui-ci venait tout juste de signer le dernier single intitulé « Quand » de Trois Cafés Gourmands. Quant aux chansons de l’artiste, ces dernières continuent à traverser les générations grâce à la tournée L’héritage Goldman. L’artiste fascine toujours autant les Français. Mais saviez-vous que sa carrière a commencé grâce à une femme ? Découvrez l’histoire de cet homme talentueux qui a refusé la célébrité.

Monique Le Marcis : celle qui a tout changé

L’animateur Éric Jean-Jean a consacré un podcast entier de 8 épisodes à Jean-Jacques Goldman. Celui-ci rassemble des révélations inédites sur l’interprète de « Quand la musique est bonne ». Disponible sur toutes les plateformes de streaming, le premier épisode parle des débuts de l’artiste.

Ce dernier a côtoyé de nombreux groupes comme les Red Mountain Gospellers, Taï Phong et The Phalansters. Le podcast évoque notamment les années 1970, quand le chanteur s’est isolé pour édifier son tout premier projet solo.

Le premier album de Jean-Jacques Goldman sort en 1981. Mais il ne rencontre pas le succès tout de suite.

« Il va falloir l’intervention d’une femme pour que tout bascule », confie Éric Jean-Jean.

Cette femme est Monique Le Marcis. Une grande dame que le patron de RTL, Roger Kreicher, a nommé assistante en 1959.

« Son vrai talent est celui de déceler celui des autres ».

Elle a tout de suite reconnu le potentiel de Jean-Jacques Goldman et elle ne s’est clairement pas trompée. Celui-ci est comme un génie de la musique.

En tant que programmatrice musicale sur RTL, Monique Le Marcis a pris l’initiative de diffuser la chanson « Il suffira d’un signe » à la radio. Le tube fait plus de six minutes, mais il rencontre un franc succès et est vendu en 500 000 exemplaires.

La première apparition de Jean-Jacques Goldman à l’écran

Durant 6 mois, la chanson « Il suffira d’un signe » garde la tête du Hit-Parade d’Andre Torrent. On peut vite s’imaginer que les maisons de disques et les chanteurs qui ont refusé de collaborer avec Jean-Jacques Goldman, ont dû se mordre les doigts.

Monique Le Marcis encourage l’artiste à rejoindre Michel Drucker sur une émission radio. Le 6 mars 1983, l’interprète d’ « Envole-moi », est finalement invité par le légendaire animateur sur le plateau de Champs-Elysées. Sa chanson est devenue « le succès populaire du début de l’année 82 ».

Jean-Jacques Goldman était assis parmi l’assistance. Tous attendaient que la bande son passe à l’Antenne 2. Or, un problème technique est survenu et aucun son n’est sorti. Une fois réglée, toute l’attention s’est portée sur la prestation formidable de Jean-Jacques Goldman. Malgré les aléas du direct, ce dernier a su garder ses moyens.

Lorsque sa voix s’est élevée, elle a touché le public en plein cœur et a donné des frissons à tous ceux qui l’ont écouté. Très vite, le chanteur arrive en numéro un des ventes.

Jean-Jacques Goldman reviendra-t-il sur scène en 2023 ?

Depuis plusieurs années, Jean-Jacques Goldman garde la première place sur le top des 50 personnalités préférées des Français. Beaucoup espèrent que ce sondage pourra convaincre l’artiste de revenir sur scène. De plus, les propos d’Erick Benzi, l’arrangeur du chanteur dans le Figaro ont laissé une petite lueur d’espoir :

« C’est drôle, dans les notes de pochette de Chansons pour les pieds, son dernier disque, il avait inscrit : ‘Erick, tu es libre pour le prochain ?’ ».

Pour rappel, le dernier album de Jean-Jacques Goldman est sorti en 2001. La dernière fois qu’il est monté sur scène était durant les Francofolies de la Rochelle, en juillet 2004. Sa retraite médiatique devait seulement être temporaire, mais Jean-Jacques Goldman n’est plus revenu sur scène.

Le chanteur a confié qu’il veut désormais se consacrer à sa famille. Il n’habite même plus en France depuis 2016. Désormais, il mène une vie tranquille à Londres avec son épouse Nathalie Thu Huong-Lagier et leurs filles.

Si Jean-Jacques Goldman réapparaissait sur scène, l’engouement généré en ferait un événement d’ampleur. C’est la raison pour laquelle l’animateur Nagui l’a invité à participer à Taratata, cette année. D’autant plus, que c’est le chanteur même qui a composé le générique de l’émission durant les années 1990.

Lors d’une interview sur TéléStar, Nagui a déclaré :

« On échange régulièrement et il botte toujours en touche. Jean-Jacques, sa décision semble ferme et définitive ».

Mais le présentateur reste optimiste.

« Un jour, il fera un truc que l’on n’attend pas et il créera l’évènement ».

Source : Voici

Accueil / People / Jean-Jacques Goldman : sa carrière a explosé grâce à cette femme