Philippe Etchebest inquiet : il alerte le gouvernement « des restaurants vont fermer »

Lors d’une interview à HuffPost, Philippe Etchebest alerte sur la situation des restaurateurs face à l’augmentation des prix de l’énergie.

Philippe Etchebest inquiet : il alerte le gouvernement « des restaurants vont fermer » – Source : Getty Images

L’année 2022 a été difficile pour les Français, mais également pour le monde entier. Alors que le Covid a encore laissé des séquelles, voilà qu’un autre problème a envahi le pays. En effet, étant donné la situation actuelle (à savoir le conflit sur le sol européen), la France est fortement touchée par la hausse des prix de l’énergie. Les restaurateurs et les boulangers en paient le prix fort. La situation est critique, à tel point que Philippe Etchebest est sorti du silence. Lors d’une interview accordée à HuffPost, il a tiré la sonnette d’alarme. Découvrez ce qu’il a dit.

Philippe Etchebest : « Je dis que ça va être une hécatombe »

Face à ce que les restaurateurs traversent, Philippe Etchebest n’a pas baissé les bras. Au contraire, il s’inquiète de la situation qu’il juge d’ailleurs comme étant « dramatique ». Ce n’est pas tout ! Le chef prévient également que de nombreux restaurants vont devoir mettre la clé sous la porte.

« Ça fait trois ans depuis le Covid que je dis que ça va être une hécatombe », a-t-il annoncé.

Philippe Etchebest a aussi poursuivi en disant :

« Cette accumulation de charges et l’énergie en plus, c’est le coup de massue qui fait que beaucoup ferment leurs portes. »

Cette augmentation des prix de l’énergie intervient à un moment où le secteur de la restauration est déjà en crise, après la pandémie de Covid et la flambée des prix des matières premières.

« Ça a des conséquences sur tout ce qui a été accumulé : le prêt garanti par l’État, les augmentations de salaire, les augmentations de matières premières », a avoué l’ancien rugbyman.

Celui-ci a déclaré :

« Pour le restaurateur, pour l’entrepreneur, pour le patron, ça devient extrêmement compliqué et à la fin, il y en a déjà qui ferment. »

Les restaurateurs ont changé leur tarif

Pour affronter ces nombreuses difficultés, de nombreux restaurateurs doivent modifier les prix de leurs menus. Le restaurant de Philippe Etchebest, Le Quatrième Mur, à Bordeaux, a ainsi vu son menu augmenter de 2 euros.

« Je ne vois pas ce qu’on peut faire d’autre, regrette le chef. Dans la mesure où les matières premières augmentent, les produits finis derrière augmentent. C’est inévitable », a dit le chef.

Pour le moment, celui qui officie également sur M6 dans l’émission populaire « Top Chef », ne voit pas d’autre solution.

« On ne peut pas tirer non plus toujours sur les fournisseurs ou sur les producteurs parce qu’eux aussi ils ont besoin de vivre. »

Bruno Le Maire a reçu des restaurateurs

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a reçu ce jeudi 5 janvier à 17 heures les représentants de l’hôtellerie et de la restauration pour évoquer leur situation face à la hausse des prix de l’énergie. Si Philippe Etchebest n’a pas assisté à la réunion, il avait échangé avec le ministre plus tôt dans la journée, lors de la galette de l’Élysée.

Pour lui, cette rencontre avec les représentants a peu de chances d’aboutir à un réel changement.

« Les solutions, je pense qu’on ne les a pas encore. Il va falloir travailler et échanger avec les instances » a admis Philippe Etchebest.

Quoique le gouvernement décide, Philippe Etchebest entend poursuivre le combat pour les restaurateurs.

« On va voir ce qu’ils vont sortir. J’ai mon avis là-dessus et ça ne m’empêchera pas de parler aussi et de faire porter ma voix », a-t-il conclu.

Le coup de gueule de Philippe Etchebest

Ce n’est pas la première fois que Philippe Etchebest a parlé des difficultés rencontrées par les restaurants et hôtels. Le 06 janvier 2023, il est venu sur le plateau de BFMTV. Lors de son passage, il a rendu public le cas d’un hôtel, qui a vu sa facture multipliée par 20. A ses côtés, il y avait un boulanger mais aussi Olivia Grégoire, ministre chargée des petites et moyennes entreprises, du commerce et de l’artisanat.

« Comment peut-on subvenir à cette augmentation ? » a alors demandé le chef cuisinier.

Il a ensuite continué en disant :

« ll s’agit d’un restaurateur qui a dû changer son contrat en cours de saison. On lui a dit c’est comme ça, vous n’avez pas le choix. Donc on vous met un couteau sous la gorge. Le mec forcément il signe. Mais il sait qu’à la fin, il ne va pas réussir à tenir. Et, il ne peut pas sortir de ce contrat. »

Devant la situation qui lui a été présentée, Olivia Grégoire a tenu à réaffirmer le soutien du gouvernement aux entreprises en difficulté. Elle apporte également une solution à l’hôtelier cité par Philippe Etchebest.

« Son contrat doit être cassé, sans indemnités. On va renégocier sur un prix plus raisonnable. Ce cas-là est un cas d’école, c’est le cas type de ce qu’on veut faire bouger, et on va permettre la résiliation sans indemnités », a annoncé Olivia Grégoire sur BFM TV.

Source : Midilibre

Accueil / People / Philippe Etchebest inquiet : il alerte le gouvernement « des restaurants vont fermer »