TPMP : « 764 euros de retraite » le témoignage bouleversant de cette femme « je suis déjà à découvert »

Le 11 janvier 2023, dans TPMP, une femme retraitée a témoigné qu’elle est obligée de travailler pour compléter sa faible retraite.

TPMP : « 764 euros de retraite » le témoignage bouleversant de cette femme « je suis déjà à découvert » – Source : Capture C8

Avec l’inflation et le pouvoir d’achat qui est si bas, certains Français, pour ne pas dire tous, n’arrivent pas à joindre les deux bouts. Ceux qui ont un revenu modeste, comme les seniors, n’arrivent plus à régler leurs factures. Il y a même ceux qui sont obligés de travailler malgré leur âge pour subvenir à leur besoin. C’est le cas de cette retraitée qui est venue témoigner sur le plateau de TPMP.

TPMP : « Je suis déjà a découvert le 12 du mois »

TPMP, l’émission diffusée sur C8 a apporté un éclairage sur un sujet de société qui fait actuellement parler de lui : le système de retraite et sa prochaine réforme. Sur le plateau, Jeanine, 67 ans, était venue parler de sa situation. Selon ses dires, elle travaille depuis l’âge de seize ans.

À sa retraite, elle ne perçoit qu’une maigre pension. Combien d’après vous ? Face à Cyril Hanouna et ses chroniqueurs, la sexagénaire a déclaré :

« J’ai 764 euros de retraite de base et 67 euros pour mes six enfants en plus »

Ainsi Jeanine, après avoir travaillé pendant un demi-siècle, ne peut se contenter de son modeste revenu mensuel.

« Je n’ai pas le choix. Je suis déjà a découvert le 12 du mois », a-t-elle affirmé.

Entre l’inflation qui touche tous les secteurs, et le manque d’approvisionnement lié à la situation actuelle qui génère des hausses de prix pour la nourriture comme pour l’essence, recevoir moins de 800 euros par mois de retraite oblige les sexagénaires comme Jeanine à travailler.

TPMP : le témoignage de Thierry

Le deuxième invité de Cyril Hanouna dans TPMP est lui aussi toujours actif alors qu’il a 65 ans. Boulanger, il a calculé qu’il toucherait 938 euros bruts par mois en prenant sa retraite à soixante et onze ans. Cet homme a commencé à travailler lorsqu’il était adolescent, à quatorze ans.

« Une partie de notre retraite, c’était la vente de notre fonds de commerce. Mais maintenant qui va en vouloir de notre fonds de commerce ? », a témoigné Thierry.

L’invité de TPMP a ensuite poursuivi en disant :

« C’est plus vendable, les banques demandent les contrats d’électricité sinon ils ne prennent pas le dossier. Alors à on va vendre notre entreprise ? »

Les dires de Thierry et Jeanine ont fait réagir les internautes. Sur Twitter, on peut ainsi lire :

« Honteux… ce n’est tellement pas normal » ou encore « Difficile de motiver nos jeunes à travailler avec cette perspective !!! »

Les célébrités, touchées par le même problème

Il faut savoir que ce problème cité sur le plateau de TPMP ne touche pas que les particuliers. Les célébrités rencontrent également les difficultés de la retraite. Pour le magazine Nous Deux, Anny Duperey dresse son bilan. Agée de 75 ans et elle-même retraitée, l’actrice n’hésite pas à dire ce qu’elle pense des actions mises en place par le gouvernement.

«  Ma retraite n’est pas élevée et encore, je ne me plains pas. Mais j’ai beaucoup de chance, car je ne m’imagine pas m’arrêter », a-t-elle lancé.

Contrairement à eanie qui était venue sur TPMP, la comédienne semble en effet avoué avoir trouvé un équilibre entre sa vie d’actrice et son rôle de grand-mère. Mais, bien que satisfaite de sa situation personnelle, elle n’hésite pas à s’élever contre la suspension par l’exécutif de 15 000 soignants Covid-19 non vaccinés.

« J’ai beaucoup fait parler de moi à cause de ma colère contre le gouvernement, qui ne veut pas réintégrer les soignants non vaccinés. On est les seuls à ne pas l’avoir fait, c’est une honte ! », a-t-elle fait savoir.

Une retraitée hyperactive

Comme les invités de Cyril Hanouna dans TPMP, Anny Duperey n’a qu’un but, faire passer un message à ses concitoyens.

«  Je pense que toute cette peur distillée est une manière de maintenir les gens sur un qui-vive qui les prive de leur liberté de penser. Réveillez-vous ! »

Après ce coup d’éclat, Anny Duperey a parlé de son propre quotidien de retraitée. Une vie quotidienne active puisque l’actrice est convaincue qu’il est important de continuer pour la santé. Selon elle, même si on vieillit, il faut « faire quelque chose ».

« Quand on a beaucoup travaillé et que l’on cesse, il y a un vrai déséquilibre du corps et de l’esprit qui entraîne des conséquences », a-t-elle déclaré.

Quand il s’agit de trouver des activités à faire, Anny Duperey ne manque pas d’idées.

« Il existe des ateliers d’écriture et de dessin. Et puis il y a le bénévolat ! Il y a tellement à faire, la misère est galopante. S’approcher des associations et s’occuper des autres, ça peut donner beaucoup de joie. Mais je reconnais que mon métier m’aide énormément. Ne serait-ce que par l’obligation d’être présentable, c’est une colonne vertébrale incroyable », a-t-elle conclu.

Source : Mariefrance

Accueil / People / TPMP : « 764 euros de retraite » le témoignage bouleversant de cette femme « je suis déjà à découvert »