Perpignan - Un jeune homme de 17 ans se réjouit des attentats et regrette qu'il n'y ait pas eu plus de morts

Par Foozine, le 30 Mars 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

C'est le troisième cas d'apologie du terrorisme depuis l'attentat dans l'Aude perpétré par Radouane Lakdin le 23 mars. Il s'agit maintenant d'un jeune homme de 19 ans qui passera devant le tribunal correctionnel de Carcassonne pour s'être réjoui sur son compte Facebook de cette attaque regrettant qu'il n'y ait pas eu plus de morts.

Il avait publié ces posts le lendemain de l'attaque et mercredi, le jour de son interpellation.
Perpignan - Un jeune homme de 17 ans se réjouit des attentats et regrette qu'il n'y ait pas eu plus de morts
Sous confirmation de la procureure, ce jeune a écrit qu'il n'y avait 'pas assez de morts dans les attentats' et proclamé son soutien à Daesh et au djihadiste Radouane Lakdim.
Perpignan - Un jeune homme de 17 ans se réjouit des attentats et regrette qu'il n'y ait pas eu plus de morts
'Nous voulons absolument faire en sorte que des propos d'incitation à la haine ou au racisme ne paraissent pas sur internet' a ajouté la ministre Nicole Belloubet.

Très peu de temps après la condamnation à un an de prison avec sursis de l'ancien candidat Stéphane Poussier se félicitant de la mort d'Arnaud Beltrame, et de la militante vegan condamnée à 7 mois avec sursis.
Une sanction devrait alors être prononcée rapidement pour ce jeune homme.
Perpignan - Un jeune homme de 17 ans se réjouit des attentats et regrette qu'il n'y ait pas eu plus de morts