Philippe Risoli : Ses confessions fracassantes sur sa descente aux enfers

Philippe Risoli est passé de la gloire à l’anonymat du jour au lendemain. Lors d’une interview avec Télé Star, l’ex-star revient sur cette période.

Source : Getty Images

Après une aventure au petit écran, Philippe Risoli s’essaie au théâtre. Toutefois, la télé reste sans doute son premier amour. Le fait d’être oublié par le public l’a profondément affecté, au point de garder une certaine amertume jusqu’à nos jours. Il accepte néanmoins de revenir sur cette période difficile dans les colonnes du magazine Télé Star dans un article paru le 13 juin 2022. L’occasion pour l’animateur de radio de faire d’étonnantes révélations sur le milieu sombre de la télé. En particulier sur ceux qu’il considère comme des faux amis. On fait le point sur tout cela.

Philippe Risoli de retour à l’écran

Samedi 11 juin dernier, TF1 avait diffusé à 21h 10 le premier épisode de « 30 ans d’émissions cultes ». Pour l’occasion, des figures phares de la première chaîne ont fait honneur de leur présence. Parmi eux des artistes et des animateurs qui ont fait la joie des téléspectateurs et le succès de la chaîne.

Ce sont donc Évelyne Dhéliat, Arthur, Valérie Damidot, Patrick Sébastien, Christophe Dechavanne, Alessandra Sublet ou Stéphane Bern qui étaient sur le plateau. Bien sûr, c’était le moment idéal pour partager leurs anciens souvenirs de leur parcours au petit écran. Cela dit, un visage oublié est réapparu. Il s’agit de Philippe Risoli.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Risoli (@risoliphilippe)

Rappelez-vous, il a été pendant 9 longues années aux commandes de « Juste prix » après avoir succédé au regretté Patrick Roy. En effet, il avait été à la présentation du programme entre 1992 et 2001. Et c’est justement les images de l’émission qu’il a commentées lors de son passage dans « 30 ans d’émissions cultes » de TF1.

Son amertume vis-à-vis de la télé

Si l’ancien animateur télé a été nostalgique, voire ému, d’évoquer ses souvenirs de « Juste prix », Philippe Rosali regrette beaucoup de choses. Notamment la façon dont il a été mis aux oubliettes par ses prétendus « amis ». C’est au cours d’une interview avec nos confrères de Télé Star parue lundi 13 juin 2022 qu’il en parlera davantage.

En le lisant, on voit clairement son amertume vis-à-vis de la télé. Il y a de quoi, car celui qui fête ses 69 ans le 9 septembre prochain a été violemment écarté de TF1. Comme si cela ne suffisait pas, aucun de ce qu’il considérait comme « amis » ne l’a soutenu pendant cette période noire.

« Tout s’est arrêté d’un coup : le 31 août 2001, j’étais à TF1 et le 1er septembre, je n’y étais plus ! », a-t-il confié à Télé Star en exclusivité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Risoli (@risoliphilippe)

« Un ramassis d’envieux et d’aigris »

Après son éviction, Philippe Risoli a complètement disparu des radars, et ce, sans laisser de trace. Malgré sa popularité et sa très grande notoriété dans le milieu du PAF, du jour au lendemain, il n’avait plus reçu aucun appel. Si au début il pensait que c’était temporaire, la réalité l’a très vite rattrapé.

« Naïvement, je pensais que les qualités professionnelles finissent toujours par l’emporter. Mais il y a dans ce métier un ramassis d’envieux et d’aigris qui vous foutent la tête sous l’eau », a-t-il lâché lors de son entretien avec Télé Star dont l’intégralité est parue dans le numéro disponible en kiosques le 13 juin 2022.

Malgré cette violente éviction, l’animateur de 68 ans reconnaît qu’il avait connu de belles années chez TF1. Cela étant, il avait aussi connu le pire. Il regrette notamment l’attitude de certains de ses collègues qui envient sa place et qu’il qualifie de « faux amis ». Pourquoi ?

« Un jour, un nouveau directeur des programmes arrive et certains, dont vous pensiez qu’ils étaient vos amis alors qu’ils lorgnaient votre place, finissent par vous la piquer. Je n’ai pas voulu le faire sur le moment, mais je raconterai tout ça un jour… », a-t-il révélé en se préservant de ne révéler aucun nom.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Risoli (@risoliphilippe)

Ses proches et sa famille l’ont aidé

C’est à partir de là que sa descente aux enfers commence… Si se relever n’a pas été facile, Philippe Risoli s’estime chanceux d’avoir pu compter sur sa famille et ses proches. Ces derniers n’ont jamais cessé de le soutenir et d’être présents pour lui. Si bien qu’aujourd’hui, celui qui animait « Juste prix » a sorti sa tête de l’eau.

Pour cause, il a pris une autre voie. En effet, l’homme fait désormais du théâtre et se plaît bien sur les planches. D’ailleurs, en 2015, il avait partagé la scène avec Nathalie Marquay dans « Piège à Matignon ». En outre, Philippe Risoli a également commencé à écrire. L’ouvrage paraîtra dans les prochains mois.

Accueil / Actualités / Philippe Risoli : Ses confessions fracassantes sur sa descente aux enfers