Pôle emploi crée scandale après avoir organisé cette soirée à un prix exorbitant !

À l'heure ou la France souffre d'une inflation inquiétante, le 17 Juin dernier Pôle emploi organisait une réception pour ses cadres dirigeants, dont la somme s’élèverait à près de 300 000 euros hors taxes !

Source : Getty Images

 Et ce,Radiations et suppressions d’allocations : le médiateur de Pôle emploi relève des sanctions « disproportionnées » https://t.co/1NZxRGOSmm pic.twitter.com/rFb0lmgUh2

— Sud Ouest (@sudouest) June 28, 2022

Avec un taux de chômage en baisse, à 7,4% fin 2021, Emmanuel Macron a quasiment atteint l’objectif de 7% qu’il s’était fixé en arrivant au pouvoir. En revanche l’indice des prix à la consommation connait une hausse très inquiétante en France. En effet, à la fin du mois de juin, elle atteignait 5,8 % sur un an après 5,2 % au mois de mai, selon l’estimation provisoire publiée ce jeudi par l’Insee. Notre pays connait donc la plus grosse augmentation de l’inflation depuis 1985. Ces chiffres, très alarmants, ne semblent visiblement pas émouvoir les managers de Pôle Emploi. En effet, Pôle emploi Ile-de-France organisait le 17 juin dernier un « séminaire managers ». Ce séminaire se déroulait au Stade de France à un prix exorbitant ! Cette annonce, parue dans Le Canard enchaîné, n’est pas près d’apaiser les demandeurs d’emplois qui voient leurs allocations chômages diminuer.

La fiesta de Pôle Emploi !

Le vendredi 17 juin dernier, Pôle Emploi donnait une grosse soirée au Stade de France. Selon Le Canard Enchaîné, il s’agissait d’un « séminaire managers ». Lors de ce rassemblement, 1100 personnes étaient présentes. « C’est de l’argent public. Il devrait être consacré à l’accompagnement des demandeurs d’emploi. », s’étouffe, dans les colonnes du Canard un syndicaliste, membre du Comité Social et Économique (CSE). Pour lui, cela est « d’autant plus choquant que la dernière réforme tape fort sur les plus précaires, à savoir les intérimaires. ». La raison invoquée étant, soi-disant, pour faire des économies.

Accès aux tribunes basses, cocktail, scène et écran géant sur la pelouse, un séminaire auquel étaient conviées quelques 1100 personnes !

Une grande sauterie qui tombe d’autant plus mal que la dernière réforme de l’assurance-chômage tape particulièrement fort sur les plus précaires. Selon une estimation de l’Unédic faite avant la mise en place de la réforme, jusqu’à 1,15 million de demandeurs d’emploi pourraient voir leur allocation diminuer de 17 % en moyenne.

Effectivement, fin 2022 la réforme de l’assurance chômage entrait en vigueur. En raison du changement du mode de calcul de l’indemnisation, de nombreux futurs chômeurs se verront leur indemnité baisser. Jusqu’à cette date, on obtenait le Salaire Journalier de Référence (SJR) en divisant les salaires bruts perçus au cours des 12 derniers mois par le nombre de jours travaillés. Avec cette nouvelle réforme, on comptabilisera une partie des jours non travaillés au cours des 24 derniers mois dans le Salaire Journalier de Référence. Ça change quand même la donne mais ça ne semble créer aucun état d’âme chez les managers de Pôle emploi !

286 000 euros hors taxes pour une soirée !

Pendant que les chômeurs les plus précaires luttent pour joindre les deux bouts, Pôle Emploi dépense une somme faramineuse pour une simple soirée.

Contactée par Le Palmipède, la direction régionale de Pôle emploi assure que les prix sont « conformes à ceux pratiqués en région parisienne« . Chacun des participants à cette soirée a coûté 260 euros hors taxe. Selon le Canard enchaîné, le coût de la soirée s’élèverait ainsi à près de 300 000 euros hors taxes.

Vous comprendrez la raison pour laquelle un tonnerre de critiques gronde aujourd’hui chez de nombreuses personnes bénéficiaires des Allocations chômage d’aide au retour à l’emploi (ARE). En effet, à l’annonce par Pôle Emploi du montant d’une telle dépense qui frôle la modique somme de 300 000 €, ça s’insurge, à juste titre, de tous les côtés.

Pôle Emploi fait, à nouveau tout de même fort ! On se souvient qu’en 2014, de nombreuses chambres, dont plusieurs suites, ont ainsi été réservées. Et ce pour un séjour d’une durée d’un jour et demi. Ce séjour avait lieu dans un établissement quatre étoiles situé sur la commune de La-Plaine-Sur-Mer, dans le département de Loire-Atlantique. Terrains de tennis, piscine chauffée et dégustation oenologique, etc. Même si Pôle Emploi avait, à l’époque, obtenu un tarif préférentiel de groupe, il est évident que le choix d’un hôtel de luxe pour la tenue d’un séminaire de Pôle emploi semble pour le moins très déplacé !

Accueil / Actualités / Pôle emploi crée scandale après avoir organisé cette soirée à un prix exorbitant !