Pouvoir d’achat : 3 aides insoupçonnées qu’il faut connaître de toute urgence !

L'inflation croissante se traduit par une baisse du pouvoir d'achat. Ainsi, pour y faire face, la CAF propose différentes aides...

Pouvoir d’achat 3 aides insoupçonnées qu’il faut connaître de toute urgence !

Du fait de l’inflation, de nombreux articles deviennent de plus en plus coûteux. Or, une inflation croissante se traduit par une baisse du pouvoir d’achat. Ainsi, pour faire face à cette situation, il existe différentes formes d’aide. Notre article en présente trois par le biais de la CAF.

De nombreux Français, en raison de l’inflation, ont diminué leur consommation. L’énergie et les carburants sont en haut des listes, mais il y a aussi de nombreux produits alimentaires qui ont vu leur prix augmenter. Tels que la viande, les pâtes, l’huile, les œufs, et bien plus encore. Une étude de NielsenIQ estime que près de quatre personnes sur dix se sentent affaiblies face à cette flambée des prix. 

Si la plupart des aides sont soumises à des conditions de situation et de ressources des Français. Certaines des mesures envisagées par le projet de loi sur le pouvoir d’achat ont vocation à concerner tous les foyers, sans aucune condition. Ainsi, il existe quelques aides méconnues, proposées par la CAF, qui ne nécessitent pas plus de réflexions. 

Les trois aides qui augmenteraient le pouvoir d’achat

Distributions de bons d’alimentation, revalorisation des minima sociaux, hausse de la prime d’activité… Le gouvernement compte mettre en place un arsenal de mesures pour tenter de restaurer le pouvoir d’achat des plus démunis. Les prestations sociales contribuent à la réduction de diverses inégalités.

En effet, quelle que soit votre situation (étudiant, demandeur d’emploi, salarié, retraité, etc.), vous pouvez peut-être bénéficier de prestations complémentaires. Le gouvernement prévoit dans son projet de loi sur le pouvoir d’achat, qui doit encore être voté par l’Assemblée, plusieurs mesures afin de tenter de soulager le choc des ménages les plus vulnérables. Découvrez ici les trois prestations relativement méconnues

L’aide aux vacances de la CAF

Savez-vous que grâce à la Caisse d’allocations familiales (la CAF), vous aurez peut-être la possibilité de partir en vacances avec votre famille? Diverses allocations regroupées dans un dispositif appelé VACAF le permettent. Les montants des prestations octroyées aux familles qui y ont droit restent déterminés par les revenus du foyer et du quotient familial. Si vous désirez en savoir plus sur vos droits, vous devez vous rapprocher de la CAF de votre département.

Les aides pour les activités périscolaires

Votre enfant désire rejoindre ses amis au cœur d’une association sportive, culturelle ou artistique. Or, vous n’en avez pas les moyens? Il n’est pas question de paniquer. A l’aide des chèques loisirs délivrés par la CAF, vous pourrez sans doute lui offrir les vacances de ses rêves.

Selon la CAF, le montant du droit varie. Remis sous condition de revenus, le ticket loisirs peut permettre de couvrir jusqu’à 90% du coût de cette activité. Elle accorde notamment une aide financière pour les activités périscolaires, culturelles et sportives entre 80 € et 100 €. Les municipalités ont aussi tendance à proposer des facilités permettant l’accès aux activités à des tarifs réduits pour les foyers démunis. 

La CAF propose l’allocation de soutien familial

L’allocation de soutien familial (ASF) est une allocation octroyée aux mères ou aux pères célibataires. Ces parents doivent élever leurs enfants de manière isolée. Pour en bénéficier, différentes conditions doivent rester respectées. Il faut notamment justifier que le conjoint n’a pas réglé de pension ou d’aide depuis au moins un mois.

Si le conjoint contribue à hauteur de 115,30 € par mois, il est tout à fait possible de bénéficier de l’allocation quand même. La demande doit être faite auprès de la CAF par le biais d’un formulaire Cerfa.

Crédit photo : istock

Accueil / Actualités / Pouvoir d’achat : 3 aides insoupçonnées qu’il faut connaître de toute urgence !