Pouvoir d’achat : L’annonce de ces mesures contre l’inflation pourrait être repoussée au 6 juillet

Le pouvoir d'achat est à nouveau au coeur des projets. Augmentation des retraites, bouclier tarifaire, point des fonctionnaires… L'annonce des mesures pour lutter contre l'inflation prévue par le gouvernement le 29 juin, repoussée, au 6 juillet, maximum.

Source : Pixabay

Le pouvoir d’achat est à nouveau au coeur des projets. Augmentation des retraites, bouclier tarifaire, point des fonctionnaires… L’annonce des mesures pour lutter contre l’inflation prévue par le gouvernement le 29 juin, repoussée, au 6 juillet, maximum.

 

Le 8 juin dernier, la première Ministre, Elisabeth Borne, tweetait « déterminés à protéger leur pouvoir d’achat ; ce sera l’objet du premier projet de loi que nous présenterons à l’Assemblée nationale au lendemain des législatives« .

En raison du déplacement d’Emmanuel Macron, en Moldavie et Roumanie, le Conseil des ministres a été avancé d’un jour. Le paquet de mesures de protection du pouvoir d’achat, organisé par le gouvernement de la première Ministre Elisabeth Borne, pourrait, semble-il, être annoncé le 6 juillet. C’est ce que déclare le mardi 14 juin la porte-parole du gouvernement, Olivia Grégoire, et non sans ajouter que le calendrier de mise en œuvre resterait inchangé.

Les projets de l’exécutif pour le pouvoir d’achat

Dans une interview au journal Le Parisien, le 30 mai dernier, Olivia-Grégoire, évoque des projets de l’exécutif. Pour présenter les grandes mesures, le pouvoir d’achat fera l’objet d’une communication en Conseil des ministres avant les législatives des 12 et 19 juin. « Puis un projet de loi et un projet de loi de finances rectificatives seront en détail en Conseil des ministres le 29 juin pour une présentation à l’Assemblée dans la foulée« , affirme-t-elle.

Lors de sa rencontre le 11 juin dernier avec les principaux leaders syndicaux, Emmanuel Macron affirme que les partenaires sociaux seraient consultés. D’ailleurs, cette consultation se fera dans le cadre du futur « Conseil National de la Refondation« . Ce « Conseil National de la Refondation« , annoncé le vendredi 3 Juin 2022 a pour objectif d’associer les citoyens aux décisions politiques.

 


En effet, Olivia Grégoire, la porte-parole du Gouvernement, précise la composition. « La façon dont nous allons pouvoir avec l’ensemble des parties prenantes de notre pays. Je pense évidemment aux partis politiques, mais aussi aux organisations syndicales, aux associations, aux forces vives, et à ces parties prenantes. Je pense aux élus locaux, évidemment, des territoires également mentionnés. Nous associer tous ensemble ! » déclare-t-elle au micro de France Info.

 

Changement de programme !

Changement de programme annoncé le vendredi 10 juin 2022 ! En effet, le chef de l’État annonce d’abord en coulisses un report du projet de loi au 6 juillet. Un retard évoqué autour d’un déjeuner à l’Élysée, où se sont réunis Emmanuel Macron et les dirigeants syndicaux, dont la Confédération française démocratique du travail (CFDT), la Force ouvrière (FO) la Confédération française de l’encadrement – Confédération générale des cadres (CFE-CGC) et la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC). Lors de ce déjeuner, le président assure aux syndicats qu’aura lieu une réunion sur le pouvoir d’achat. En effet, elle se tiendra avec les partenaires sociaux après les élections législatives. Et au Président d’ajouter que cette réunion se tiendra dans le cadre du « Conseil National de la Refondation ». En conséquence, cette réunion pourrait éventuellement retarder la présentation du projet de loi en Conseil des ministres.

Soutien au pouvoir d’achat : Une semaine de retard, pas plus !

La porte Parole du gouvernement d’Elisabeth Borne, Olivia Grégoire confirme les propos d’Emmanuel Macron quant au soutien du pouvoir d’achat ce mardi 14 Juin.   » Il est possible qu’il y ait une semaine de glissement et pas plus. Ce qui pourrait nous amener au 6 juillet  » annonce-t-elle lors du compte-rendu du Conseil des ministres.

 


« L’essentiel, ce n’est pas tant le début du débat parlementaire que le vote de ce projet de loi ». « Notre objectif est toujours que le texte soit présenté le 29 juin ou le 6 juillet. Et que ces mesures soient de façon sonnante et trébuchante dans le portefeuille des Français au mois d’août »  conclut-elle. Ce qui se fera évidemment après un vote au Parlement.

Accueil / Actualités / Pouvoir d’achat : L’annonce de ces mesures contre l’inflation pourrait être repoussée au 6 juillet