Prime de 3000 euros : voici comment les salariés peuvent en bénéficier

Les salariés peuvent recevoir une prime de 3000 euros s’ils remplissent toutes les conditions. Découvrez tous les détails dans cet article.

Source : ©Markus Spiske / Unsplash

L’inflation fait rage en France ! Si le phénomène existait déjà depuis des années, la guerre en Ukraine a empiré la situation des Français. Aujourd’hui, tous les prix ont augmenté, à commencer par le prix de l’énergie, le carburant, passant par le prix des PPN et probablement des loyers. Dans ce genre de contexte, une prime de 3000 euros serait la bienvenue. Voici comment les salariés peuvent en bénéficier.

Le pouvoir d’achat au plus mal

Malgré les discours que pourraient avoir certains politiques, l’invasion de l’Ukraine par la Russie fait trembler l’économie mondiale. Et bien sûr, c’est le portefeuille des plus défavorisés qui est le plus impacté. En France, avec l’inflation, le pouvoir d’achat des foyers les plus modestes n’a jamais été autant au plus mal depuis des décennies.

En effet, les prix des produits de base ont tous connu une explosion. Que ce soient les prix à la pompe ou les prix dans les supermarchés, quasiment tous les produits ont pulvérisé les records. Il n’est donc pas étonnant que les Français qui touchent le SMIC aient du mal à joindre les deux bouts.

Face à cela, le gouvernement d’Emmanuel Macron a d’ores et déjà pris des mesures pour améliorer le pouvoir d’achat de ses concitoyens. Il va de soi que ces aides sont des mesures d’urgence. N’empêche, elles aident par exemple des millions de familles à payer une partie ou la totalité de leurs factures énergétiques.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Capstan Avocats (@capstanavocats)

C’est le cas du chèque énergie. Outre ce dernier, il y a tout un panel d’autres mesures visant à améliorer le pouvoir d’achat des Français.

Une nouvelle prime s’ajoute à la liste

Depuis 2020, l’État a multiplié toutes sortes d’aides, quitte à s’endetter. Bien que ces primes ne règlent pas les problèmes de fond, elles sont très bien accueillies par la population en ces temps durs.

Ainsi, on avait eu droit à la prime inflation et au chèque énergie. Sans oublier la prime Macron. Notons que le RSA et les autres prestations sociales sont toujours en vigueur. Cette fois, c’est une prime pouvant aller jusqu’à 3000 euros qui vient s’ajouter à la liste. Pour connaître tous les détails, lisez la suite de l’article.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par BJ PAIE (@bjpaie.bjco)

Comment fonctionne cette prime ?

Le principe de la prime est très simple. Elle permet aux salariés qui n’ont pas bénéficié d’entretien professionnel depuis au moins 6 ans de recevoir 3000 euros. Notons que cette mesure ne concerne que les entreprises ayant 50 salariés ou plus. Faites-vous partie des bénéficiaires ?

Pour le savoir, accédez vite à votre compte personnel de formation (CPF). Il faut savoir que cet entretien est stipulé dans la loi. Comme quoi, le chef d’entreprise a le devoir d’accorder un entretien professionnel à ses employés au moins tous les 2 ans. C’est un droit indispensable pour les salariés, car la partie formation leur permettra d’avoir des évolutions de carrière.

Qui sont les salariés concernés ?

Plusieurs catégories de salariés sont concernées par la prime de 3000 euros que le gouvernement propose. Il faut d’abord avant tout être salariés sous contrat spécifique. Ainsi, si vous avez un CDI ou un CDD, vous pouvez être concerné. De même pour ces salariés qui font de l’intérim à temps plein ou à temps partiel.

Il ne faut pas non plus laisser de côté ceux qui sont en alternance, en apprentissage et ceux qui sont sous contrats professionnels. Tous sont concernés par la prime de 3000 euros. Cela dit, il faut d’abord qu’ils remplissent une autre condition. À savoir celle que nous avons précisée un peu plus haut : l’absence d’entretien professionnel avec le manager depuis au moins 6 ans.

À l’heure à laquelle nous écrivons ces lignes, vous pouvez réclamer cette prime de 3000 euros à votre employeur. En effet, elle est disponible depuis le 1er avril dernier. Bien sûr, les nouveaux salariés ne recevront rien. Ce dispositif est destiné aux salariés les plus anciens.

Les nouvelles recrues ne sont pas désavantagées pour autant. En effet, contrairement à leurs aînés, elles pourront avoir des entretiens professionnels avec leur manager. Autrement dit, les nouveaux salariés auront plus de chances d’avoir des évolutions de carrière. C’est d’ailleurs la raison principale qui a poussé l’État à prendre cette mesure, pénaliser les entreprises qui ne valorisent pas leurs employés.

Accueil / Actualités / Prime de 3000 euros : voici comment les salariés peuvent en bénéficier