Prime de naissance 2022 : montant, versement, bénéficiaire, voici tout ce qu’il faut savoir !

La prime de naissance, destinée à des millions de Français, fait l’objet d’un versement par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF)...

Source : Istock

La Caisse d’Allocations Familiales peut verser des aides pour les arrivées d’enfants dans les foyers. En effet, la prime de naissance a récemment été revalorisée, alors nous vous donnons toutes les informations nécessaires à ce changement de situation familiale. 

Qui peut bénéficier de la prime de naissance ?

La prime de naissance constitue un soutien réel pour de nombreuses familles françaises. Cette prime permet donc aux couples ou aux familles monoparentales de faire face aux frais relatifs à la naissance ou même à l’adoption d’un enfant sur le territoire français. Tous les parents qui envisagent d’avoir un enfant et dont les revenus ne franchissent pas le plafond en vigueur peuvent bénéficier de la prime de naissance. Et ces familles doivent respecter le plafond fixé par la Caisse d’allocations familiales (CAF). 

Les conditions à remplir n’ont pas changé, elles restent les suivantes. Remplir les conditions générales pour bénéficier des prestations sociales. Ensuite, il faut avoir déclarer la grossesse à la CAF mais également à la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) dans les 14 premières semaines. Et dernièrement, il reste nécessaire que les ressources du foyer en 2020 ne dépassent pas les plafonds en vigueur pour votre situation.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Le Saviez Vous (@workingmom_secrets)

Un foyer disposant d’un seul revenu du travail ne peut surmonter 32 520 euros par an pour avoir droit au versement de la prime de naissance. Le seuil maximal pour un parent isolé ou alors un couple avec deux revenus se situe à 42 978 euros. Ces plafonds diffèrent selon le nombre d’enfants à venir.

Le montant de cette prime

Le montant de la prime de naissance se chiffre à 965,34 euros pour l’année 2022. Et ce, pour une famille avec un seul enfant à charge. En effet, selon le nombre d’enfants à venir, le montant varie considérablement. Cette somme passe du montant simple au double en cas de naissance de jumeaux. Passant le versement de 965,34 à 1 930,68 euros. Ainsi, si la naissance concerne des triplés. Eh oui, vous aurez deviné! Le versement est triplé… Soit, un versement de 2 896,02 euros lors de triplés. 

La prime de naissance de la CAF intervient pour chaque nouveau-né. Que vous soyez enceinte de votre deuxième ou troisième bébé, vous pouvez bénéficier de cette aide à condition de remplir les critères de ressources. Le nombre d’enfants à charge entre en compte dans l’octroi de la prime de naissance. Plus il y a d’enfants dans le ménage, plus le plafond de revenus augmente. Quant à cette prime de naissance ou « forfait naissance » des mutuelles, elle reste généralement versée à chaque nouveau-né. Alors, aucune condition de ressources n’est donc exigée.

Comment faire une demande de prime de naissance ?

Afin de bénéficier de cette prime, vous devez mettre à jour votre situation dans la rubrique Mon compte sur le site de la CAF. Lors de cette mise à jour, il faut déclarer la grossesse en cours. La Caf étudie alors la situation familiale et les ressources de l’intéressée au moment du 6e mois de grossesse. Si toutes les conditions se trouvent réunies, alors la prime de naissance se verse automatiquement. Toutefois, si vous ne bénéficiez pas de la prime, vous pouvez d’abord vous créer un compte pour formuler une demande.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by SANA Assurances (@sana.assurances)

Les futurs parents méconnaissent souvent la majorité des mutuelles qui permettent également à leurs membres de subvenir aux dépenses relatives à une naissance. Contrairement à la prime de la CAF, cette aide ne fait pas l’objet de conditions de ressources. Le montant de cette aide varie de 50 euros à 1 000 euros, avec une moyenne de 200 euros. Cette aide constitue une aide conséquente et doit être envisagée lorsque vous optez pour une assurance complémentaire santé

Attention toutefois à la période de carence imposée par les mutuelles. Pour vous assurer de bénéficier de cette prime de naissance, optez pour votre contrat de complémentaire santé dès le début de votre grossesse. Cette prime vous reviendra après la naissance. Alors transmettez à votre assureur une copie du livret de famille mis à jour ou de l’acte de naissance. Profitez-en pour déclarer votre bébé à votre complémentaire santé et faire le point sur les garanties de votre contrat.

Accueil / Actualités / Prime de naissance 2022 : montant, versement, bénéficiaire, voici tout ce qu’il faut savoir !