Prime inflation : cette raison pour laquelle vous ne l’avez pas reçue !

La France fait face aujourd'hui à la crise. Le gouvernement met en place la prime inflation afin d'alléger le quotidien des Français.

Source : Istock

Le gouvernement essaie au mieux de tenir sa promesse de protéger tous les Français durant ses temps de crise. Pour ce faire, plusieurs stratégies ont été établies. De nombreux dispositifs d’aide sont déployés partout en France. Une fois encore, plus de 10,8 millions de ménages vont recevoir une prime inflation. Pour savoir si vous êtes parmi les bénéficiaires, continuez à lire les détails de l’article.

Prime inflation : Une aide qui tombe bien !

Toujours pour faire face à la crise, une prime inflation sera octroyée à plusieurs familles. Le gouvernement s’engage à soulager au mieux tous les Français. Comme la distribution de la prime de rentrée exceptionnelle, qui est d’une valeur de 100 euros plus 50 euros pour chaque enfant à charge. Le déploiement de cette aide financière a déjà débuté.

Si vous êtes parmi les bénéficiaires, vous aurez certainement dû recevoir votre prime. Si ce n’est pas encore le cas, vous n’avez pas à paniquer. En fait, le versement de la prime inflation se fait de manière organisée. Si vous êtes déjà bénéficiaire d’une autre prime comme les allocations de solidarité par exemple, votre tour pour la prime inflation sera vers la fin du mois de septembre.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Gouvernement (@gouvernementfr)

Il faut tout simplement tenir compte que la valeur de la prime varie selon votre situation. Pour les foyers déjà bénéficiaires d’autres allocations exceptionnelles, la prime inflation sera de 28 euros où l’on ajoute 14 euros en plus par enfant à charge.

Il est vrai que cette aide est tombée à pic pour faire face à la rentrée scolaire. Les ménages sont alors partiellement soulagés avec l’achat des fournitures scolaires et les inscriptions des enfants.

Aides gouvernementales, pour qui sont-elles ?

La prime inflation est faite spécialement pour les personnes qui ont un revenu inférieur ou égal à 10 800 euros annuel. Souvent, ce sont les familles jugées modestes reçoivent cette prime. Les parents qui touchent le SMIC sont également des bénéficiaires d’office de cette aide.

Le paiement a débuté le 15 septembre dernier. Donc si vous n’avez pas encore reçu votre virement jusqu’à aujourd’hui, il serait peut-être temps de vérifier votre éligibilité.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par InoPartner (@inopartner)

Ainsi, voici la liste des bénéficiaires d’office de cette prime inflation. Les étudiants boursiers, les allocataires d’ALF, les bénéficiaires de l’APL, de l’ASS, de l’AER, du RSO, de l’AFIS du RSA, l’AAH et de l’Aspa.

Si vous ne figurez pas parmi cette liste alors que vous n’êtes pas non plus bénéficiaire d’une autre allocation, vous devez patienter jusqu’au mois de novembre.

Prime inflation : Ce n’est pas beaucoup, mais c’est déjà quelque chose !

La date du versement publiée, tous les bénéficiaires de la prime inflation doivent déjà recevoir une notification de leur banque pour signaler la réception de la prime. Le gouvernement met tout en œuvre afin d’accélérer les démarches.

Les aides doivent être reçues au plutôt par ses bénéficiaires. Tenant compte de la somme annoncée, c’est loin d’être suffisante. Mais c’est tout de même un point de soulagement.

Tenant à remercier le gouvernement qui s’applique massivement sur le quotidien de tous les citoyens, notamment les foyers modestes. La prime inflation est d’ailleurs l’un des nombreux dispositifs d’aide que l’État va mener tout au long de cette crise, qui semble interminable.

Accueil / Actualités / Prime inflation : cette raison pour laquelle vous ne l’avez pas reçue !