Primes, chèque énergie… voici toutes les aides auxquelles vous pouvez avoir droit !

Ces derniers temps, l'État a annoncé de nombreuses primes pour soutenir le pouvoir d'achat. On fait le point.

Source : iStock

Depuis le début de l’année 2022, les prix ont beaucoup augmenté, dans de nombreux secteurs. À la pompe à essence ou au supermarché, les Français constatent que leurs dépenses ont flambé. Aussi, le quotidien devient plus difficile qu’auparavant. Pour les aider à faire face, le gouvernement propose désormais plusieurs aides ou primes. On vous explique ce à quoi vous devez vous attendre.

Le versement des primes exceptionnelles de rentrée

Attention ! Il ne faut pas confondre cette mesure inédite avec les allocations de rentrée scolaire, versées en août. Toutefois, comme d’autres prestations sociales, la prime de rentrée reste payée par la CAF. Ainsi, depuis le 15 septembre, les ménages les plus précaires ont pu toucher ces primes exceptionnelles. Fixées à 100 euros par foyer, ces aides peuvent atteindre 50 euros de plus pour chaque enfant à charge.

Dans un premier temps, ces primes concernent les foyers bénéficiaires des minimas sociaux (RSA, AAH…). Il faut aussi considérer qu’elle s’adresse aux bénéficiaires des allocations logements et aux étudiants boursiers. Pour ces derniers, s’ils ne touchent aucune allocation, les primes seront versées par le CROUS.

Dans un second temps, les primes exceptionnelles cibleront tous les foyers bénéficiaires de la prime d’activité. Néanmoins, il faudra encore patienter jusqu’au mois de novembre pour percevoir cette aide. Rappelons aussi qu’ils s’agit des personnes dont le revenu mensuel reste compris entre 1 028,96 euros et 1 885 euros. Évidemment, la CAF donne ces chiffres à titre indicatif, pour une personne seule, sans enfant à charge. Ainsi, le montant des primes d’activité varient selon la composition du foyer.

Enfin, il faut aussi préciser que les primes d’activité ont connu une hausse de 4 % depuis le mois d’août. Cette revalorisation n’est pas la seule, puisque les retraites ont aussi fait l’objet d’une augmentation.

L’État accompagne les citoyens pour rénover leur logement

L’inflation concerne aussi le gaz et l’électricité et risque d’impacter nos factures cet hiver.  Aussi, le gouvernement a lancé MaPrimeRenov pour aider les Français à réduire leur consommation. Il s’agit de primes destinées à financer des travaux d’isolation, de chauffage ou encore de ventilation.

Ces primes existent depuis 2020. Elles permettent aux citoyens de mettre leurs logements à niveau, afin de satisfaire aux nouvelles normes écologiques. En effet, en ayant une maison mieux isoler, on a tendance à consommer moins chauffage.

De plus, ces primes permettent d’opter pour des modes de chauffage moins chers et plus durables. Leurs montants peuvent varier selon la situation de chacun. Pour en avoir le cœur net, vous pouvez utiliser l’outil Simul’Aide. Derrière ce simulateur, on retrouve Action France Habitat.

Si vous avez encore des doutes, sachez aussi que la CAF propose un simulateur pour estimer les aides auxquelles vous avez droit. Pour ce faire, vous devrez entrer vos revenus et la composition de votre foyer. Alors que l’inflation fait rage, vous pouvez aussi compter sur les entreprises pour vous prêter main forte. Aussi, elles ne vous verseront pas de primes. Néanmoins, vous pourrez bénéficier de réductions en supermarchés. En outre, le pétrolier Total propose en ce moment une importante ristourne sur le carburant.

Accueil / Actualités / Primes, chèque énergie… voici toutes les aides auxquelles vous pouvez avoir droit !