Retraite : une femme de 68 ans a la solution pour réduire considérablement ses dépenses !

Pour réduire ses dépenses à la retraite, une femme de 68 ans a trouvé une solution qu'elle a partagée à nos confrères de Ouest France !

Retraite : une femme de 68 ans a la solution pour réduire considérablement ses dépenses !

De nombreuses personnes âgées redoutent de finir leurs jours seuls. De son côté, Jany Coolen Debreyer a trouvé une solution pour réduire ses dépenses à la retraite, et pour ne pas terminer sa vie seule.

« La situation est vite devenue compliquée »

Depuis plus d’un an, Jany Coolen Debreyer se bat pour monter une nouvelle colocation entre retraités. Un moyen pour elle de réduire ses dépenses à la retraite, et de passer une fin de vie avec d’autres personnes.

Comme l’indiquent nos confrères de Ouest France, Jany Coolen Debreyer a réussi à trouver la « maison idéale » pour vivre avec ses nouveaux colocataires. Les trois retraités devraient d’ailleurs déposer leur valise à la rentrée prochaine.

Jany Coolen Debreyer a confié à Ouest France : « Nous venons tout juste de trouver la maison idéale. Nous avons signé les papiers, il n’y a plus qu’à s’y installer ». Une très bonne nouvelle qui va d’ailleurs lui changer la vie.

Et pour cause, grâce à cette idée, elle va pouvoir réduire ses dépenses. Elle a confié à nos confrères : « Je me suis retrouvée avec une petite retraite de 1 500 €. Je sais, pour d’autres c’est bien pire… ».

La femme à la retraite a poursuivi : « Mais je vis seule dans une maison dont je suis locataire et je dépense plus de 750 € par mois pour le loyer. Donc la situation est vite devenue compliquée ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Benoit Tibaut (@axa.benoit.tibaut)

Une solution pour réduire ses dépenses à la retraite

Pour essayer de subvenir à ses besoins, Jany Coolen Debreyer a vendu des robots de cuisine. Grâce à ses petites ventes à domicile, elle a pu faire quelques économies. Mais c’était sans compter sur l’arrivée du Covid.

En effet, à cause de la crise sanitaire, la femme à la retraite a mis un terme à son activité. Elle a révélé : « Je suis malade et en invalidité. Depuis le début de la pandémie, je ne peux plus vendre mes produits à domicile ».

Elle a expliqué : « Car je dois tout faire pour me protéger du virus. Je ne voulais surtout pas rester à la charge de mes enfants même s’ils auraient accepté de m’aider ».

Suite à l’arrivée de la Covid, Jany Coolen Debreyer a donc cherché une autre solution. Elle est alors tombée sur des groupes de colocation entre seniors sur les réseaux sociaux. Cela lui a donné envie de se lancer et de créer son groupe.

La femme à la retraite a ainsi pu faire la rencontre de Catherine et Anne. Jany Coolen Debreyer a expliqué à Ouest France : « Nous avons beaucoup échangé. Nous nous sommes appelées régulièrement et le courant est très vite passé entre nous ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Conseil Retraite (@conseilretraite)

Une colocation de retraitées

Elle a aussi avoué : « C’est rassurant. Car il est difficile de trouver les bonnes personnes ». Les trois femmes ont aussi dû se mettre d’accord sur la destination. De son côté, Jany Coolen Debreyer avait sa petite idée.

Elle voulait à tout prix trouver une maison en Gironde : « Mon fils habite ici, je vois régulièrement mes petits-enfants. Alors je n’avais pas envie de changer de région ».

Catherine, Anne et Jany qui sont à la retraite, vont habiter dans le sud de la Gironde en septembre prochain. « Nous avons chacune notre chambre. Il y a plusieurs salles de bains. Le lieu est très calme. Nous avons un jardin où nous pourrons avoir des poules ».

« Quand on divise par trois (ndlr : le loyer de 1 100 euros), ce n’est vraiment pas très cher. C’est justement un avantage important de la colocation. Nous allons partager tous les frais ».

Crédit photo : unsplash

Accueil / Actualités / Retraite : une femme de 68 ans a la solution pour réduire considérablement ses dépenses !