Retraite : Une prime d’inflation pour les retraités en France, découvrez si vous faites parties des heureux élus

Après la prime d'inflation de Jean Castex, le nouveau gouverment vient de décider d'en verser une exceptionnelle. Ceux qui sont à la retraite en seraient les principaux bénéficiaires. Sans plus attendre, Foozine vous explique tout dans les moindres détails.

Source : © iStock / Pexels

Quand les bénéficiaires de la retraite découvrent cette prime d’inflation, ils ont de sérieux doutes. Sont-ils vraiment avantagés ?

Vous êtes à la retraite ? Cette prime d’inflation tombe à pic !

Après les salariés, les indépendants et les fonctionnaires, c’est au tour des retraités de percevoir les 100 euros de l’indemnité inflation promise par le gouvernement. Vu la hausse des prix de l’électricité au dernier trimestre 2021, plus de 38 millions de Français devaient profiter de l’aide exceptionnelle annoncée par l’executif. L’objectif étant de soutenir les plus vulnérables et les classes moyennes. Pour recevoir ce fameux chèque, les revenus ne devaient pas 2 000 euros nets par mois.  Mis sur la table, au moins 15 milliards d’euros devraient enrayer l’inéluctable montée de la précarité énergétique. Face à la flambée du coût du pétrole, du gaz et de l’essence, le bouclier énergétique  ralentit l’augmentation des tarifs. Hélas, cela n’a pour autant pas diminué le nombre de Français qui peinent à joindre les 2 bouts.

L’inflation pulvérise des records, QUID des personnes à la retraite ?

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par FranceAuto Actu (@franceautoactu)

À la fin du mois de février, la presse informe les seniors devront faire preuve de patience pour percevoir la prime d’inflation. Toutefois, si l’on en croit l’annonce du gouvernement, cette aide exceptionnelle et individuelle de 100 € concerne ceux dont la retraite est inférieure à un certain montant. Tout se fait par virement automatique sur le compte bancaire des bénéficiaires. D’autre part, cela impacte les allocataires du minimum vieillesse ou d’une pension de réversion. Là encore, il faut résider en France et percevoir au moins 2 000 euros nets mensuels. L’Assurance retraite (CNAV) a garanti le versement aux 10,6 millions de retraités éligibles qui j*uissent d’une pension de retraite du régime général, les autres la recevant de leur caisse de rattachement.

Vive la pré-retraite !

Concernées celles en pré-retraite amiante (ACAATA), celles en prime solidarité aux personnes âgées (ASPA) ou bien celles exerçant une activité en cumul emploi-retraite. Hélas, le sujet continue de faire couler de l’encre. Pourquoi ? Très certainement parce que le montant des versements n’a jamais été aussi bas. Or, il est important de noter que le SMIC se conforme à l’inflation. Tout ceci faisant, une fois de plus, les seniors sont les grands oubliés de l’État et les derniers servis.

Le gouvernement va-t-il réévaluer les pensions des retraités ?


Durant sa campagne présidentielle, Emmanuel Macronavait promis de réévaluer les pensions avant la date prévue. Tout serait lié à la forte hausse des prix. Ceci romprait-il enfin avec le déroulement de ces dernières années où les allocations ont souvent été revues à la baisse par rapport à l’inflation ? Ce mardi 24 mai, le ministre du Travail Olivier Dussopt a annoncé son intention de s’atteler à cette tâche, et ce dès la fin août.

Le montant exact n’a pas encore été précisé, mais il semblerait que cela s’avoisine autour des 4 %. « Ce sera dans cet ordre de grandeur là », a affirmé le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Tout « dépendra des chiffres de l’inflation dans les semaines qui viennent ». En mars et sur les douze derniers mois, l’INSEE établit une moyenne de 4,5 %. Notons qu’il s’agit là d’un événement exceptionnel. Annulera-t-il celle qui se pratique tous les ans en janvier ? Le mystère reste entier !

Accueil / Actualités / Retraite : Une prime d’inflation pour les retraités en France, découvrez si vous faites parties des heureux élus