Rhône-Alpes - La justice interdit à cette femme de posséder des animaux à vie pour avoir laissé son chien et son chat mourir de faim

Par Foozine, le 16 Mars 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Une femme de 35 ans a été jugée à Villefranche-sur-Saône mardi 13 mars pour actes de cruauté envers ses animaux domestiques, elle avait laissé son chien et son chat mourir de faim. Elle a été reconnue coupable par le tribunal et condamnée à 4 mois de prison avec sursis.

Le chien était mort depuis 5 jours et le chat depuis 10 jours. Le chien ne pesait plus que 7 kilos et le chat à peine 700 grammes. Ils avaient également les yeux enfoncés, signe d'une déshydratation sévère.
Rhône-Alpes - La justice interdit à cette femme de posséder des animaux à vie pour avoir laissé son chien et son chat mourir de faim
Elle a expliqué au tribunal qu'elle aimait ses animaux mais qu'elle avait dû quitter son logement suite à un impayé d'électricité et qu'elle était allée vivre avec son enfant chez sa grand-mère. Au début elle venait nourrir les animaux, mais plus le temps passait, moins elle y allait.

Elle est donc condamnée à 4 mois de prison avec sursis, 180 heures de travaux d'intérêt général, une obligation de soin, et l'interdiction d'avoir des animaux à vie !
Elle va devoir également indemniser les parties civiles à hauteur de 4 800 euros.
Rhône-Alpes - La justice interdit à cette femme de posséder des animaux à vie pour avoir laissé son chien et son chat mourir de faim