Selon des études, les athées sont plus intelligents que les croyants

Par David, le Mercredi 17 Mai 2017, dans culture
Like Foozine sur FB  

Miron Zuckerman, Jordanie Silberman et Judith A. Hall de l'Université de Rochester et de l'Université Northeastern viennent de réaliser une analyse statistique qui combine les résultats de 63 études scientifiques menées depuis 1921.

Sur les 63 études, 53 d'entre elles ont montré une relation négative entre intelligence et 'religiosité', alors que 10 autres ont conclu le contraire.

Pour les plus sceptiques ou les mauvaises langues, vous pouvez retrouver toutes les données de cette méta-analyse juste ici

Pour donner un peu de forme à tous ces chiffres, il faut déjà savoir que l'intelligence est 'la capacité à raisonner, à anticiper, à résoudre des problèmes, à penser de façon abstraite, à comprendre des idées complexes, à apprendre rapidement et à tirer des leçons de ses expériences'.
Selon des études, les athées sont plus intelligents que les croyants
De son côté, la religion est définie comme 'le degré d'implication dans certains ou tous les aspects de la religion'.
C'est là qu'on voit que la foi n'est pas compatible avec la capacité de raisonner, étant donné qu'elle comprend la croyance en des agents surnaturels, impliquant des engagements parfois coûteux tels que l'offre de biens en sacrifice pour les satisfaire.
Selon des études, les athées sont plus intelligents que les croyants
De plus, la religion, ou la foi, annihile des questions existentielles telles que la mort, car cette dernière devient un passage obligatoire pour l'accès au paradis au lieu d'être une source de crainte.
Selon des études, les athées sont plus intelligents que les croyants
L'hypothèse qui permet de dire que les personnes non-religieuses sont plus intelligentes est que les croyances religieuses sont jugées irrationnelles, non-vérifiables et donc moins intéressantes pour des personnes 'plus intelligentes' et donc capables de mieux raisonner.
Selon des études, les athées sont plus intelligents que les croyants
Selon la même étude, on observe encore plus le lien négatif entre l'intelligence et la religiosité chez les étudiants. Avec les nouvelles idées et influences auxquelles ils sont confrontés, soit les étudiants perdent leurs croyances, soit ils deviennent plus religieux. Les plus intelligents d'entre eux adoptent l'athéisme pour se démarquer car seule une intelligence plus élevée peut résister à la pression de la conformité.
Selon des études, les athées sont plus intelligents que les croyants
Pour finir, les personnes plus intelligentes sont plus susceptibles de se marier et de rester mariées, les rendant ainsi moins dépendantes à la religion.
On pourrait croire que la peur de la mort pourrait entraîner un regain de religiosité mais toujours pas. Chez les personnes intelligentes, même entre 75 et 91 ans, le taux de religiosité reste toujours inférieur à celui de la population 'normale'.
Selon des études, les athées sont plus intelligents que les croyants