Suite à l'erreur d'un juge, un djihadiste présumé libéré

Par Foozine, le 23 Août 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

Un homme suspecté d'être djihadiste, qui était en détention provisoire depuis août 2016, a été libéré de prison le 3 avril après une erreur d'un juge d'instruction. L'information a été confirmée par le ministère de la justice ce mercredi 22 août.

Oualid B. doit être jugé en novembre à Paris aux côtés de Reda Bekhaled et de ses frères, soupçonnés d'être impliqués dans un projet d'attentat en 2014 à Lyon et dans une filière d'acheminement de combattants en Syrie.

Le juge d'instruction a été convoqué par sa hiérarchie qui lui a demandé en vain, de quitter ses fonctions.
Suite à l'erreur d'un juge, un djihadiste présumé libéré
En prison depuis août 2016, il est sorti le 3 avril, un juge d'instruction ayant oublié de renouveler sa détention provisoire. Il est depuis en liberté mais sous 'contrôle judiciaire très strict'.

Une inspection mandatée par la ministre de la Justice Nicole Belloubet est en cours pour 'comprendre comment un acte ayant potentiellement des conséquences graves, eu égard au profil lourd de l'intéressé, a pu se produire'
Suite à l'erreur d'un juge, un djihadiste présumé libéré