Suite à un choc toxique causé par un tampon, cette mannequin a du se faire amputer des deux jambes

Par Foozine, le 18 Janvier 2018, dans actu
Rejoins Foozine sur FB  

En octobre 2012, Lauren Waser a perdu sa jambe droite à cause du Syndrome du Choc Toxique, une maladie rare mais très violente qui peut être causée par l'utilisation de tampons hygiéniques. Elle s'est donc fait amputer la deuxième jambe, et continue de se battre contre cette maladie. Récemment elle a publié une photo sur son instagram où une athlète connue : Amy Purdy, elle aussi amputée des deux jambes est venue lui rendre visite.

La mannequin de 29 ans, Lauren Wasser, avait dû se faire amputer la jambe droite en 2012 après avoir subi un choc toxique à cause d'un tampon hygiénique.
Suite à un choc toxique causé par un tampon, cette mannequin a du se faire amputer des deux jambes
Le Syndrome du choc toxique reste extrêmement rare. Il y a environ 20 cas recensés en France par an.
Suite à un choc toxique causé par un tampon, cette mannequin a du se faire amputer des deux jambes
Il était important pour elle de ne pas se sentir seule avec cette maladie, de parler à des gens comprenant ce qu’elle vivait.
Suite à un choc toxique causé par un tampon, cette mannequin a du se faire amputer des deux jambes
'J’ai lutté contre le stress post-traumatique et j’ai sombré dans une lourde dépression. Je me suis coulée dans mon lit, et ma vie s’est arrêtée.'
Suite à un choc toxique causé par un tampon, cette mannequin a du se faire amputer des deux jambes
'Ce n’est que quand ma petite amie, la photographe Jennifer Rovero, a commencé à prendre des tonnes de photos de moi pendant que je guérissais des amputations que les choses ont commencé à changer. '
Suite à un choc toxique causé par un tampon, cette mannequin a du se faire amputer des deux jambes
Lauren Wasser milite pour soutenir une proposition de loi, le Robin Danielson Act, qui tire son nom d’une femme ayant perdu la vie suite à un Syndrome du Choc Toxique.
Suite à un choc toxique causé par un tampon, cette mannequin a du se faire amputer des deux jambes
Cette loi obligerait les entreprises vendant des protections hygiéniques à déclarer exactement ce que ces produits contiennent et quels sont leurs effets à long terme sur la santé.
Suite à un choc toxique causé par un tampon, cette mannequin a du se faire amputer des deux jambes