Sylvie Tellier indignée et accablée par le décès d’un bébé : cette découverte sordide la dégoûte !

Ce mercredi 20, un bébé de 14 mois est mort. Son papa l'a oublié une journée dans sa voiture. Sylvie Tellier a crié sa colère sur Instagram !

Sylvie Tellier indignée et accablée par le décès d’un bébé cette découverte sordide la dégoûte !

Un drame terrible ! Ce mercredi 20 juillet, un bébé âgé de 14 mois perdait la vie. Son papa l’a oublié toute une journée dans sa voiture. Cette horreur absolue n’a pas manqué de faire aussi réagir Sylvie Tellier sur son compte Instagram.

Nul ne peut rester insensible à la mort d’un enfant et la rage et la colère s’associent parfois au chagrin. Sylvie Tellier en sait quelque chose.

Ainsi, depuis la révélation de cette terrible histoire, les internautes sur les réseaux sociaux n’ont pas mâché leurs mots et les messages affluent. Mais Sylvie Tellier fait sans doute partie des personnes les plus sensibles à ce genre de drame. Rappelons que le 26 juin dernier l’ex-Miss France criait sa colère sur son compte Instagram lorsqu’elle apprenait qu’une fillette de onze mois perdait la vie après avoir ingéré un produit toxique dans une crèche.

Sylvie Tellier partage son indignation

En effet, Sylvie Tellier a de quoi s’insurger !

Un bébé de 14 mois a été retrouvé mort ce mercredi 20 juillet après-midi. Son papa l’a oublié dans une voiture, sur le parking d’une entreprise située à Bordes dans les Pyrénées-Atlantiques.

Le père de l’enfant, âgé d’une quarantaine d’années, salarié de la société Safran Aviation, aurait aussi oublié d’accompagner l’enfant à la crèche le matin, avant d’aller travailler.

Mercredi après-midi, la gendarmerie reçoit un appel autour de 17 heures pour secourir un petit garçon de 14 mois. En effet, se trouvait dans une voiture garée sur le parking de l’usine aéronautique Safran à Bordes, dans les Pyrénées-Atlantiques, où travaille son père. 

Les tentatives de réanimation des pompiers et d’une équipe du Samu, tout de suite appelés sur les lieux, vers 17h00, s’avèrent aussi vaines. Le bébé est mort.

« Personne n’avait entendu le moindre bruit, le parking étant étendu.« , précise aussi la procureure de Pau, dans un communiqué publié le jeudi 21 juillet. « Les premières investigations laissent penser que le jeune enfant est décédé d’étouffement et de déshydratation« , a renseigné le parquet. »

« C’est quand la mère du petit garçon a constaté que son bébé n’était pas à la crèche, vers 16h30, que l’alerte a été donnée« , a expliqué sur BFMTV Jean-Christophe Rhaut, maire d’Assat, commune périphérique de Pau et non loin du lieu de travail du père.

Face à un tel drame, Sylvie Tellier, n’a pas attendu pour réagir et faire entendre son indignation. « Comment une telle atrocité est-elle possible ? », écrivait l’ex miss France dans sa story Instagram, très choquée par ce qu’elle venait d’apprendre.

Aucun mot pour qualifier ce drame

Ainsi, une enquête pour homicide involontaire est ouverte. Elle est sous la responsabilité de la brigade de recherche de Pau-Lescar. Les parents du bébé, « sans antécédent judiciaire et parents d’un enfant plus âgé« , sont en état de choc. Les secouristes les transportent vers le centre hospitalier de Pau. « C’est un drame terrible. Il n’y a aucun mot pour qualifier ce qu’ils vivent aujourd’hui.« , confie aussi Jean-Christophe Rhaut sur BFM TV.

« Aucune audition des parents n’a pu être réalisée en l’état », précise le parquet jeudi. « On prévoit par ailleurs une autopsie du bébé ce vendredi, pour affiner l’origine exacte du décès. » ajoute-t-il. L’autopsie semble prévue vendredi pour déterminer la cause exacte du décès.

Ainsi, une cellule d’aide psychologique se met en place aussi pour le personnel de la crèche d’Assat. L’établissement emploie 26 personnes et reçoit environ 80 enfants.

« L’ensemble du personnel de la crèche se retrouve effondré.« , explique aussi le maire d’Assat, « c’est un petit garçon qu’ils connaissaient bien, qu’ils appréciaient.« , ajoute-t-il.

La crèche a fermé ses portes sur le coup jeudi et n’a pas accueilli d’enfants ce vendredi. En effet, la crèche a placé certains enfant vers des structures intercommunales des environs. Des cellules psychologiques sont en place pour prendre en charge les enfants et les parents, précise le Magistrat à l’Agence France-Presse (AFP).

Sylvie Tellier a de bonnes raisons de crier sa colère !

Crédit photo : Getty

Accueil / Actualités / Sylvie Tellier indignée et accablée par le décès d’un bébé : cette découverte sordide la dégoûte !